Billet de juin 2014

Vous avez dit    « JUSTICE » !

 

Quittons un instant le monde du modélisme pour parler un peu d’un monde un peu particulier qui, avouons le, à passablement défrayé la chronique depuis quelques années, le monde bancaire.

Dernièrement, vous avez pu suivre, tout comme moi, les démêlés de la grande et toute puissante Banque du Crédit Suisse avec la justice Américaine et vous avez certainement pris connaissance de la sanction qui à été prononcée par cette justice.

Vous aurez également, tout comme moi, pu voire le directeur de cette banque prestigieuse, jurer sur l’honneur, devant ses juges, qu’il n’était pas au courant des malversations commises par certains de ses collaborateurs et qu’il ignorait tout de l’évasion fiscale des clients américains auprès de sa banque !

Grandiose, magnifique ! Je rappelle que ce monsieur à tout de même touché un salaire de 9,8 millions de francs en 2013. Cela représente  26'849 francs par jour et, si l’on compte ces journées à 10 heures de travail, il a donc touché 2'684 francs à l’heure. Et tout ça pour ne pas savoir ce qui se passe exactement dans sa banque. Et bien pour ce prix la, et dans ces conditions, moi je signe tout de suite !

La sanction est maintenant connue et Crédit Suisse devra donc verser une amende de 2,5 milliards au fisc américain. Il ne m’appartient pas de juger de la justesse du montant de cette amende, je constate simplement que, pour verser ( virtuellement ) celle-ci, un employé subalterne ne mettra que quelques secondes à pianoter sur son clavier d’ordinateur et que le directeur de la banque et le président du conseil d’administration, qui lui ( le pauvre ) n’a gagné que 4,2 millions en 2103, conservent leurs postes sans être le moins du monde inquiétés.

Une idée m’est passée par la tête. Et si la justice américaine avait voulu véritablement punir ! Elle aurait pu, par exemple, décréter ce qui suit.

Enfermés dans leur banque, le directeur et le président du conseil d’administration de Crédit Suisse son condamnés à payer le montant de l’amende en comptant des billets de 10 francs, à raison d’un par seconde, et ceci 24h sur 24, sans interruption. Libre à eux d’organiser leurs horaires respectifs, l’important étant de ne jamais s’interrompre de nuit comme de jour, samedi et dimanche compris.  Cerise sur le gâteau, pendant toute la durée de leur travail de comptage, leur salaire sera intégralement versé à des œuvres d’utilité publique.

Petit calcul :

1 milliard c’est bien 1000 millions !

Un billet de 10.- fr toutes les secondes me donne 600.- fr à la minute et 36'000.- fr à l’heure.

Donc pour compter un million il faut : 1'000'000 : 36'000 = 27.777 heures

Ca va,….. jusque la vous suivez,…. c’est bon !..... Alors on continue.

Comme 1 milliard c’est 1000 millions il faut 27,777 x 1000 = 27'777 heures pour le compter.

Il en faudra autant pour le deuxième milliard et la moitié pour les 500'000'000.- fr. suivants.

Total général 69'442 heures de comptage.

Ce qui nous donne 69'442 : 24 = 2893,41 jours.

Soit 2893,41 : 365 = 7,92 ans.

La somme versée aux œuvres d’utilité publique serait alors de  110'880'000.- francs

Ahhhh….. alors la, moi je trouve que cela commencerait à ressembler à une véritable punition et une leçon pour ces messieurs qui prendraient peut être peu à peu conscience, tout au long de ces années de comptage, de ce que représente en réalité les milliards qu’ils brassent sans sourciller à longueur de journée.

Il n’en sera rien et l’amende infligée à Crédit Suisse pourra même être déduite des impôts que paye cette institution à l’état.

Voilà, tout est maintenant rentré dans l’ordre, on en parle plus, et les magouilles peuvent continuer.

Soyons clairs et n’ayons pas peur des mots, c’est tout simplement ce qui s’appelle se foutre de la gueule du monde !

Commentaires (4)

1. g-hautier-modelisme (site web) 01/06/2014

Merci mon ami Bernard tu passes quand tu veux à la maison, et comme tu le dis retournons à nos modèles !!
Salutations amicale, GéGé

2. Decaunes Bernard 01/06/2014

Bonsoir à tous,
Ha Gégé, je vais venir te voir dans ta belle vallée et nous allons refaire le monde au tour d'un exilir de par ici. Ce serait en effet dommage de s'arrêter en si bon chemin vu que j'avais voté pour Jérome - oui, c'est sa circonscription!

Pour Serge, je pense que vous avez zapé un pan de l'histoire.
Le secret bancaire Suisse a été imposé à la Suisse par Louis XIV lequel ayant chassé les Huggenos de France c'est aperçu qu'il lui manquais donc de précieux contribuables pour financer ses guerres. De façon à ne pas perdre la face et faire le beau, les comptes à numéros.
Bof, plus près de nous, le petit nerveux a bien ouvert un compte au Luxembourg pour faciliter les tractations de l'armement -toujours mis sous la pile- Ben oui, il avait déjà tellement "degueullé" sur la Suisse qu'il ne pouvais pas faire autrement avec son "pot" junker.

Allez, retournons à nos modèles et surtout, prenons du plaisir.
Cdlt et à bientôt---Bernard---

3. Ph. Chanez 28/05/2014

Pour ton "billet de juin" tu a choisi de faire "fort" et ta petite démonstration que je salue cela dit en passsant doit nous inciter à réfléchir sur ce que sont devenues "nos" banques! Qu'elles ôsent encore aborder "nos" couleurs ou se revendiquent suisses, je ne suis plus d'accord! Et l'éthique dans tout ça:? De surcroît, le "Bund" se félicite encore de la sanction! - MONDE DE CONS! À croire qu'aujourd'hui ce qui compte le plus pour nos politiciens c'est d'avoir la paix avec ces banques dictées par un unique objectif: amasser un max! Malheureusement c'est le personnel de ces dernières, Vous et moi qui payeront tôt ou tard le prix de cette sanction, "dommage colatéral" oblige!

4. Serge 28/05/2014

Hello Gégé,

Je comprends ton émois!
(Vu de l'extérieur de la SUISSE)
Cela dit je m'interroge sur le fond des choses.
Point 1: Penses tu que les Américains ont des leçons à donner au monde?
. Goldman Sachs ca te dit rien? Responsables du Crak de 1936, de 2007 du caho économique actuel en Europe….
Et c'est pas fini ….
Point 2: la Suisse à la culture du secret depuis les hospitaliers qui certainement eux même ont installer dans ton beau pays le système bancaire…. Le secret qui va avec!
Avec tout le respect que je te dois, tu es mon ami…
Mais comme dit le dicton...
C'est pas un peu cracher dans la soupe ce que tu fais là?
Depuis des centaine d'années...
La Suisse à profité de ce système pour se construire au milieu des montagnes.
Alors que la richesse ou de quoi la produire n'y était pas !
C'est une chose considérable que d'avoir cette chance de pouvoir faire vivre des gens grace à un emploi.
Même si je suis d'accord avec toi l'argent n'est pas toujours très propre!
Ca c'est la forme…
Enfin, rassures toi ce pavé lancer dans le lac n'a pas fait de vague à en submerger la France, et combien même, on a aussi nos gamelles par ici!

Mes respectueuse salutations amicales

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau