le billet de novembre 2010

Réchauffement de la planète.

 

Impossible de passer une seule semaine sans que l'on nous bombarde d'informations alarmistes sur le réchauffement de la planète et ses conséquences pour le moins très fâcheuses.

Loin de moi l'idée de nier une évidence, mais de la à en faire une obsession et à vouloir y changer quoi que ce soit, il y à un pas que je ne franchirais personnellement pas et je vais vous expliquer pourquoi.

Non, je ne suis pas fataliste, mais tout simplement réaliste ! Figurez vous que, si l'on essaye de regarder un petit peu plus loin que le bout de son nez et que l'on cherche à mieux connaître l'origine de la terre sur laquelle nous vivons, nous constatons tout de suite une évidence.

Ce qui à nos yeux d'humain est une grosse sphère d'une circonférence de 40'000 km n'est en réalité qu'un tout petit grain de poussière perdu au milieu d'une galaxie qui à pour nom Voie Lactée qui, à elle seule, contient déjà entre 200 et 400 milliards d'étoiles, dont notre soleil !

Les dimensions de cette galaxie sont gigantesques et l'on parle ici en milliers voire en centaines de milliers d'années lumières. Petit exemple : la grande galaxie la plus proche de la nôtre est la galaxie d'Andromède et elle se situe à 2,9 millions d'années lumière !

Il faut savoir également que le nombre de galaxies dans l'univers est considérable et que le télescope Hubble en à découvert à ce jour environ 10'000 en observant seulement une infime partie du ciel.


Ce que nous avons définis comme le temps qui passe et la vision que nous en avons avec nos semaines nos mois et nos années n'a plus aucun sens vis-à-vis de cet univers et de son extension depuis le fameux Big Bang d'origine.

Voilà, le décor est planté, vous comprenez mieux maintenant pourquoi je parle de grain de poussière pour désigner notre bonne vieille terre.

Ce petit grain de poussière subit donc les influences de cet immense univers dans lequel elle flotte en compagnie d'autres grains de poussière et ce n'est pas l'homme qui va y changer quelque chose.

Revenons à notre réchauffement climatique et essayons par exemple de voire ce qui c'est passé depuis quelques millions d'années dans une région qui m'est chère en Suisse, le Jura et l'arc Lémanique !

Vous avez certainement déjà entendu parlers des grandes glaciations. A une époque pas si lointaine, (à l'échelle de l'univers) pour une raison encore mal définie, le climat c'est brusquement refroidi dans tout l'hémisphère nord. On ne sait donc encore pas avec certitude pourquoi, mais ce qui est sûr c'est que ce ne devait certainement pas être la faute de l'homme !

Que se passe-il alors dans mon pays ? Le glacier du Rhône qui était retiré tout au fond des hautes vallées alpine commence à grandir. Il descend tout au fond de la vallée arrive sur le Léman et en rempli la cuvette ! Il grandit si fort qu'il arrive sur les pentes du Jura, puis canalisé par cet obstacle, traverse Genève et coule jusque dans la région de Lyon.

La glace continue d'arriver et coule comme un fleuve. Une deuxième langue de glace occupe tout le plateau Suisse et s'écoule vers le nord. Elle s'arrêtera dans la région de Soleure.

Puis, le climat change et se réchauffe,  et la encore je doute que ce soit à cause de l'omme ! Voilà notre énorme glacier qui se met à fondre pour se retirer jusque dans les hautes vallées alpines.

 


 

Cela dure quelques millénaires et voilà qu'à nouveau le climat change, notre glacier se remet à grandir pour se retrouver sur le plateau Suisse en arrachant au passage toutes traces de vie. Une fois encore le climat change et se réchauffe et notre glacier se retire !

Puis il revient ! Quatre fois de suite, ces énormes masses de glaces vont envahir tout l'arc lémanique, avec une épaisseur de glace atteignant parfois plus de 1500 mètres !

Pourquoi diable ces changements de climat ?  Il n'y à pas de voitures, pas d'avions, pas de chauffage au mazout, pas d'aérosol avec du gaz propulseur, donc pas de trou dans la couche d'ozone ! Et pourtant, le climat change, et pas qu'une fois, quatre fois de suite et la dernière il y à environ 30'000 ans ( seulement ) !!  Alors pourquoi, qui donc est responsable ?

Entre ces périodes de grandes glaciations il y à certainement eu des périodes moins marquées ou les glaciers grandissaient un peu dans des proportions plus modestes.

Aujourd'hui ou en est-on ? Les glaciers sont actuellement en régression et nombreuses sont les personnes qui lancent des cris d'alarme et essayent ne nous faire croire que nous n'avons jamais vu celà et que nous en sommes les principaux responsables. Il en est même qui, dans un élan de désespoir, couvrent une petite partie des glaciers pour les protéger du rayonnement solaire pendant l'été.

L'homme est ainsi fait qu'il réagit à sa manière avec ses faibles moyens, sa propre échelle du temps et sa mémoire qui décidément est bien courte.

Probablement même que les ancêtres de ceux qui aimeraient voire les glaciers ne pas régresser aujourd’hui faisaient partie de ceux qui, il n'y à pas si longtemps, priaient justement pour voire cette régression s'amorcer.

Ont-ils oubliés par exemple que le dernier débordement du petit âge glacière se situe entre 1450 et 1750 !

Ont-ils oubliés qu’en 1644, alors que les glaciers descendent jusqu’au fond de la vallée de Chamonix, on avait demandé à l’évêque auxiliaire de Genève de mobiliser les chrétiens qui, en une procession de 300 paroissiens, intercédèrent auprès du tout puissant pour faire reculer les glaciers !

Ont-ils oubliés que, quelques années plus tard, en 1653, c’est le même scénario à Naters en Valais. A la demande des habitants une procession et un exorcisme exécutés par des jésuites à pour but de faire reculer l’envahissant glacier d’Aletsch.


Alors voyez vous, si réchauffement il y a, ce n'est certainement pas le premier et ni le dernier et les pauvres êtres humains que nous sommes ne peuvent pas y changer grand-chose, sauf peut être par la prière, la preuve est maintenant faite puisque ils ont été entendus et les glaciers reculent.

Si cela à marché pour la régression des glaciers, pourquoi ne pas tenter à nouveau d'inverser la tendance ? Peut-être bien que finalement une toute puissance qui dépasse complètement notre imagination et que l'on appelle Dieu est à l'écoute et serait prêt, si on lui le demande avec beaucoup de conviction, à faire un petit geste !

Mais attention, il faudra vraiment être très convainquant, parce qu'après nous avoir exaucés une première fois, il va vraiment se demander si l'on sait réellement ce que l'on se veut !!

De nos jours pourtant plus question de montrer sa foi par une procession conduite par un évêque, il y a beaucoup plus simple, il suffit de montrer tout simplement son cul et de poser celui-ci sur le glacier pour espèrer le voir grandir à nouveau. Vous ne me croyez pas, regardez plutôt ! Une procession de 600 illuminés à poil sur le glacier d'Aletsch, pensez vous sérieusement que celà va changer quelque chose ?

Et supposons un seul instant que celà marche à nouveau et que s'amorce une nouvelle glaciation, dans quelques millénaires, s'il reste encore des hêtres humains sur ce petit grain de poussière, vous allez les entendre crier au sacandale et chercher avec l'énergie du désespoir les responsables d'un tel désastre.

 

                                                  Ces photos prises sur le galcier d'Aletsch sont ( l'oeuvre ) du photographe Spencer Tunick

Pour conclure, et après avoir vu ces deux dernières photos, je ne résiste pas au plaisir de vous citer encore une fois Albert Einstein qui disait volontiers : « Il y à deux choses infinies, l'univers et la bêtise humaine, et je ne suis pas sûr de la première ! »

 

A bon entendeur salut ! GéGé

Commentaires (4)

1. Philippe Chanez 09/11/2015

"CQFD" par GéGé!

Merci de ce résumé qui a a au moins la vertu d'être très clair tout en restant succinct mais qui ne fait pas forcément la panacée des politiciens!

Bien cordialement

2. KBIO 21/11/2010

Salut Hautier 47
J'aime bien me promener dans le cours de vos écrits!
Bien cordialement!

3. Yves Baraquin 01/11/2010

Bonjour Gégé,
Joli texte qui invite à se poser des questions....auxquelles nous ne savons pas répondre car notre ignorance aussi est galactique.
Cordialement

4. rudy 31/10/2010

bonsoir Mr Gégé.
très beaux texte de la part d'un admirateur.
Cordialement.
Rudy

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau