Champex-Lac 2015

Champex-Lac altitude 1500 mètres.
Dimanche 9 août, météo incertaine, faut-il annuler la rencontre ?
Pluie du matin n’effraye pas le Pèlerin et encore moins le marin ! Aussi, dès potron-minet, nos fiers navigateurs prirent le chemin des hauteurs. Ils se retrouvent, à l’heure dite, dans un cadre magnifique avec, à leurs pieds comme un cadeau, un diamant d'une pureté parfaite déposé dans un écrin de verdure, Le petit lac de Champex.

 

Vue générale Le matin à 10h30 Préparation des voiliers Mirabaud en attente



Les bateaux prestement gréés se retrouvent bientôt dans leur élément et une petite brise leur permet de développer parfois toute la puissance dont ils sont capables.


Dscn1539 copier Dscn1541 copier Dscn1542 copier


 9 pilotes sont alignés sur la rive, tantôt concentrés, tantôt un peu dissipés, mais tous heureux de profiter de conditions aussi exeptionnelles.



Ces navigations ne seront interrompues que par l’heure du pique-nique, pris sur la rive du lac, avec en guise d’apéritif  les spécialités Tessinoises offertes par le barreur de "Comtesse".


Pique nique


Dès la fin du repas, les bateaux se retrouvent tous à l’eau. Et voilà subitement  qu’un petit crachin souhaite se joindre à nous pour jouer les troubles fête.   Imperturbables sous les gouttes d’eau, nos marins ont toutes les astuces pour protéger leurs émetteurs et continuer leurs navigations avec le sourire.


Avec le sourire ! Emetteur à l'envers


La pluie n’a duré qu’un instant et le soleil revient, parfois  de manière fugace, juste de quoi créer une atmosphère particulière avec une lumière tamisée, ce qui offrait des instants magiques aux spectateurs présents. Ils se demandaient  souvent  comment nos voilier pouvaient avancer aussi vite sur une surface d’eau aussi calme.



Nous avons observé à Champex qu’il y avait deux façons de mettre un voilier à l’eau. La méthode douce qui consiste à déposer délicatement sa maquette sur l’onde limpide et la méthode énergique qui consiste, du haut de la berge, à lancer vigoureusement sa maquette aussi  loin que possible en direction du lac !


Mise à l'eau musclée ! Plouf !!! Autre possibilité de mise à l'eau.


C’est en fin de journée, après avoir rangé nos maquettes et bu un dernier café au petit resto voisin que le brouillard est arrivé, nous offrant encore une vision spectaculaire et inattendue de ce petit lac de montagne que nos marins d'eau douce se réjouissent déjà de retrouver l'an prochain.
 

Commentaires (3)

1. Philippe Chanez 17/08/2015

Beau reportage pour cette sortie en lac alpin! Quel magnifique petit lac et quelle belle région!
Vivement l'édition 2016 où j'espère pouvoir y participer!
Bien amicalement

2. pascal coquet (site web) 12/08/2015

Bravo, ça devait être très sympathique. Mais c'est tellement bien écrit que c'est un peu comme si nous y étions.
Amitiés

3. Rieben Daniel 11/08/2015

joli reportage ! Et MERCI pour ton soutien !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau