L'électro Junior

L’électro Junior

 

 

 


 

 

 

Si je ne suis pas forcément favorable à cette évolution du modélisme qui consiste à produire et à vendre du prêt à voler, cela ne veut pas dire que je ne l’accepte pas.

Je trouve simplement dommage que le débutant ne passe pas par la phase de construction tout bois et selon plan, la seule école lui permettant de mieux appréhender toutes les ficelles des mécanismes du vol et du pourquoi et du comment de la chose !

Bref, je voulais une fois tester un de ces modèles de planeurs préfabriqués et me faire une idée sur le sujet. J’ai donc jeté mon dévolu sur l’électro Junior de Graupner, sachant par expérience que cette firme ne déçoit jamais et que tous ses modèles sont en général une réussite.

Je ne vous ferais pas le détail complet de l’assemblage de ce planeur qui nécessite tout de même quelques heures de travail. Si vous le souhaitez, vous allez sur Google et vous tapez « Electro Junior », vous trouverez alors des pages consacrées à l’assemblage de ce modèle, inutile donc de refaire ce qui existe déjà.   Vous trouvez un exemple en cliquant ICI

Ne croyez pas celui qui vous dit que si vous achetez le matin vous pouvez voler l’après midi ! Il faut tout de même prendre le temps de faire les choses correctement et un débutant y passera un ou deux jours.  Si je devais construire un deuxième Electro Junior après avoir monté celui-ci, si j'avais le matériel complet à disposition et les rallonges déjà préparées, j'avoue toutefois que je ne mettrais pas plus d'une demi journée.

Sur cette page, vous trouverez les quelques photos de mon assemblage. J’ai utilisé le kit de propulsion fourni dans le kit. Il ne me restait plus qu’à acheter le régulateur, les servos, des rallonges, la colle spéciale, l’accu Li-Po et de suivre pas à pas la notice de montage, très détaillée et bien rédigée, comme toujours chez Graupner.

La boite telle que livrée  Fixation des servos ailerons Commande de dérive Installation variateur Système de propulsion  Clé d'aile en carbone Montage des ailes Fixation du stabilo Prêt au vol

Avec la propulsion d’origine le vol est un véritable plaisir. La montée est franche et en quelques secondes le planeur à atteint une altitude confortable. Le vol est magnifique et le planeur réagit à la moindre ascendance. Il est léger, trop léger, ce qui ne lui donne pas une grande inertie. Il restitue donc très peu en sortie de looping. Il est possible de charger un peu en introduisant une tige filetée de M8 à l’intérieur de la clé d’aile en tube de carbone. Cette charge supplémentaire lui donne une voltige plus coulée, améliore sa pénétration dans l'air et renforce la clé d’aile.

J’ai été très agréablement surpris par les qualités du modèle qui, par sa simplicité de mise en fonction et sa faible inertie, en font un modèle que l’on emporte partout, que l'on peut vraiment conseiller à un débutant et qui vole sans problèmes, même dans un espace restreint.

Voici un lien vers une vidéo du vol de l'Electro Junior : cliquez    ici

 Un petit exemple des capacités de ce planeur:

Mardi 7 juin 2011, par temps absolument calme et légèrement orageux j'ai volé 1h et 15 minutes en sautant d'un themique à l'autre pour finalement poser le planeur avec encore 55% de capacité dans le Li-Po un 7,4 volts 2500mA/h.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau