Voilier Open 60

Le voilier Open60

C'est quoi un Open 60 ?  C'est un voilier de 60 pieds de long, ( 18,28 mètrres ) régis par la jauge IMOCA . C'est une jauge ouverte ce qui permet un inovation technique constante de ce type de voilier, considéré un peu comme la formule 1 des mers ou le bateau de l'exrême !

Aquarellecomcharentemar Voilier Open 60 Imoca monocoque 60 pieds open type Whir Open modèle réduit

C'est sur ce type de voilier que des marins participent en solitaire à des courses préstigieuses comme par exemple le "Vendée Globe" qui reste un défi absolument incroyable tant au point de vue humain qu'au point de vue technique.

 

La maquette.

Mon intention n'est pas de reproduire avec une exactitude parfaite un des nombreux voiliers existants avec toute la technologie propre à celui-ci, mais bien plutôt de réaliser un voilier qui s'en rapproche dans sa forme générale avec un gréement quelque peu différent.

L'échelle choisie sera le 1/18 ème, soit une coque de un mètre de long ce qui donnera un bateau encore très facilement transportabe et d'un poids raisonnable. Pour construire mon Open je prendrais comme base de construction le plan fourni par Bateau Modèle No 66 qui propose un plan détaillé  du 60 pieds Whirlpool.

Le plan Le plan feuille 2 Le cartouche du plan La revue Bateau Modèle Reportage sur la construction d'un Open

Construction de la coque.

Je commence par bien étudier le plan et lire la revue Bateau Modèle qui traîte de la construction de l'Open Whirlpool.

Je décalque ensuite soigneusement tous les couples sur des feuilles de papier blanches. Ces feuilles seront ensuite collées sur du contre plaqué 4mm et 5mm pour les couples 6 et 7. Une fois cette opération réalisée, il est possible de détourer les 10 couples un à un à la scie à chantourner.

Décalque sur papier blanc Coller sur contre plaqué Coller sur contre plaquéColler sur contre plaqué Découpage des couples tous les couples découpés tous les couples découpés

Un ponçage général et quelques retouches ici et la et je suis prêt pour débuter l'assemblage des couples sur le chantier.

Le chantier est une planche en aggloméré d'un mètre cinquante sur laquelle je traces au préalable l'axe de la coque, puis le positionnement exact des couples. Les couples sont fixés solidement sur des tasseaux en pin qui, eux même, viennent se fixer sur le chantier. L'alignement et l'équerrage doit être absolument parfait. Un petite erreur à se stade de la construction va provoquer une asymétrie de la coque qui sera fatale au bon rendement de celle-ci dans l'eau.

Assemblage sur chantier Assemblage sur chantier Assemblage sur chantier les 10 couples sont fixés préparation de l'étrave préparation de l'étrave préparation de l'étrave fabrication de l'étrave fabrication de l'étrave L'etrave avant la pose du bordé

Une fois les différents couples positionnés et la proue ébauchée, il est possible de border la coque en abachi de 10 x 2 mm puis de poncer mastiquer, jusqu'à obtenir une surface sans défauts puis enfin de fibrer pour assurer l'étanchéité parfaite et solidifier la coque.

 

Pose du bordé Pose du bordé Pose du bordé Pose du bordé Coque entièrement bordée Mastiquée puis ponçée Tissus fibre de verre déposé sur coque Pose de la résine au petit rouleau Coque entièrement fibrée

 

 

 Les safrans -  le puis de dérive -  la dérive et son lest.

Les safrans sont constituée de deux épaisseurs de contre plaqué multiplis collées l'une à l'autre. Avant collage, il faut bien entendu préparer la mêche de safran et son logement à l'intérieur de ces deux demi parties. Une fois le tout collé c'est la mise en forme au petit rabot puis à la cale à poncer

Les safrans Détail mêche de safran collage deux demis safrans

Le puis de dérive, également réalisé en contre plaqué de 2,5 mm pour les flancs et de 10 mm pour les entretoises, vient se coller en place entre les deux couples 6 et 7.

La dérive est réalisée en contre collant deux pièces de contre plaqué de 5 mm. Elle sera maintenue en place grace à une vis qui, prenant appuis sur un plot en bois dur situé à hauteur du pont va tirer en maintenir en place la dérive dans son puis et ceci grâce à un insert taraudé qui traverse la dérive à environ 3 cm du haut de celle-ci.  La dérive est mise en forme à l'identique des safrans soit petit rabot puis cale à poncer et huile de coude !!

Découpage dérive et safrans Découpage dérive et safrans Collage deux demi dérives et mise sous presse

Pour réaliser un lest en plomb en forme de bulbe à l'extrêmité inférieur de la dérive, il faut commencer par réaliser un master, qui servira à créer une empreinte dans un bloc de plâtre. C'est dans cette demi empreinte que sera coulé le plomb. Les deux demi parties ainsi coulées seront collées enssembles et maintenues solidement à l'aide de trois vis traversantes. Le bulbe ainsi formé sera collé et maintenu en place sous la dérive par une tige filetée ancrée dans la dérive et qui va traverser le bulbe. En vissant un écrou sur cette tige on viendra donc plaquer ce bulbe contre la dérive pendant le collage et assurer que celui ci ne bouge plus jamais.

Plan du lest Découpage rondelles en contre plaqué Préparation des entretoises en roofmat Empilage alternatif rondelle-roofmat Empilage alternatif rondelle-roofmat Première ébauche à la scie Mise en forme par ponçage Résultat final Présentation sur plan de la dérive préparation du moule préparation du moule

 

Tel est l'avancement de la construction le 4 mars 2014, la suite très prochainement et sur la page suivante

Aménagement intérieur de la coque.

Après fibrage de l'extérieur la coque, celle-ci peut alors être démontée du chantier. On arrasse les supports qui ont servis à la fixation et la coque retrouve sa place sur le chantier, soutenue simplement par deux support à hauteur du couple 3 et 9.

Cette configuration permet de travailler à l'aménagement intérieur et de terminer complètement la construction de la coque et de son infrastructure. Une particularité de cette installation est que le treuil et le circuit d'écoutes sont entièrement démontables . Le tout peut être facilement sorti de la coque après avoir dévissé seulement 3 vis M4. Ceci facilite l'entretien et permet une réparation éventuelle du circuit hors de la coque.

on retourne la coque Coque retournée sur son ber Installation bout dehors à la proue Installation circuit d'écoute Installation RC Vue du circuit d'écoute Chariot mobile du circuit d'écoute et pied de mât Poulie de renvoi de l'écoute de foc Exrêmité du circuit d'écoute à la proue Chariot mobile et poulie de renvoi écoute de foc Pied de mât avec 4 positions possibles Construction de la baignoire Baignoire et sortie d'écoute grand voile Commande des safrans et tubes de vidange de la baignoire Détail poupe avec commande des safrans Safrans installés On sort facilement le circuit d'écoutes Treuil et profilé simplement fixés sur un support

Essai du jeu de voiles petit temps / réalisation du pont / préparation à la peinture.

Avant de fermer la coque avec le pont, il est prudent de vérifier si tout est ok en montant provisoirement le jeu de voiles petit temps. Ceci permetra de faire éventuellement une retouche ou une modification beaucoup plus facilement. En ce qui me concerne, je décide de rajouter deux cadènes supplémentaire pour tirer le mât en arrière.

Essai voiles Essai voiles Jeu de voiles petit temps

Le pont est ensuite entièrement recouvert de contre plaqué 1mm. Ce contre plaqué sera ensuite fibré au 25gr/mm2 avec une couche de résine époxy. Après séchage et ponçage, toute la coque et le pont seront enduits d'une couche de fond deux composants de couleur grise. Cette couche de fond sera elle même poncée à l'eau, au papier carossier grain 600, jusquà obtenir une surface parfaitement lisse et exempte de défauts.

Pose du pont Pose du pont Pose du pont Pose du pont Pose du pont Pose de la fibre sur le pont Pose de la fibre sur le pont Pose de la fibre sur le pont Ponçage de l'enssemble Couche de fond deux composants Couche de fond deux composants Couche de fond deux composants

A ce stade de la construction, je dois également réaliser la cabine qui sera composée d'une base en contre plaqué 2mm. sur laquelle seront placés quelques couples qui permettrons de recouvrir le tout d'un contre plaqué de 0.8mm. La cabine sera prolongée sur l'arrière par des montants entourant la baignoire permettant ainsi de placer, tout à l'arrière, une vis de fixation. A l'avant de la cabine, deux pattes de fixations viennent se crocher sous le couple situé à cet endroit. Tout autour de l'ouverture dans le pont, je vais placer un joint qui viendra se compresser légèrement lors du vérouillage de la cabine, assurant ainsi l'étanchéité.

construction de la cabine construction de la cabine construction de la cabine construction de la cabine construction de la cabine pose fibre sur cabine couche de fond sur cabine

La cabine va recevoir plusieurs fenètres et deux demi shères en plexi qui donnent au skiper une vue à 360 degrés depuis l'intérieur de la cabine. Ces deux demi shéres sont réalisées avec des BULDO sur lesquelles un petit travail de limage puis de polissage était nécessaire afin de faire disparaitre les inscriptions. Tout à l'arrière de la baignoire, pour masquer la vis de fixation, on trouvera le Randome du radar satellite posé sur un support amovible. Ce Randome est réalisé avec une balle de pin-pong. Quelques panneaux solaires trouveront également place sur le toit de la cabine.

avant modification Après modification après modification Avant et après modification Terminaison de la cabine Hublot d'observation Radar satellite Img 5179

Terminaison de la dérive et pose du lest.

Nous avons déjà vu, sur la page 1 de ce reportage, la préparation nécessaire à la coulée du lest en plomb. Nous allons voire maintenant de quelle manière ce lest est réalisé, et découvrir de quelle manière il est fixé à la dérive.

Aprés avoir préalablement calculé le volume de ce lest et son poids je découpe dans environ 50 cm d'un ancien tuyau d'écoulement en plomb 8 tronçons. Ces 8 tronçons sont ensuite découpés, à l'aide d'une cisaille, en petits morceaux d'environ 2x2 cm.  Le tout est placé dans une casserole en inox sur un réchaud à gaz et en plein air.

Tronçons de tuyaux en plomb Img 5167 Découpe en petits morceaux le poids nécessaire est prêt Réchaud à gaz en plein air

Pour éviter un maximum de respirer les vapeurs toxiques du plomb en fusion, il est vivement conseillé de porter un masque de protection. Prendre soin de porter également des lunettes et des gants épais pour protéger vos yeux et vos mains.

Je laisse chauffer jusqu'à obtenir une masse en fusion sur laquelle flotte inévitablement quelques déchets et impuretés. Il suffit d'éliminer ces impuretés à l'aide d'une cuillère. Lorsque la masse en fusion est prête il est alors possible de verser lentement et précautionneusement celle ci dans les deux moules que j'ai pris soin de disposer bien à plat et parfaitement de niveau sur une table. Après avoir laissé refroidir une heure, c'est le démoulage. Comme le plomb subit un très léger retrait en refroidissant, le démoulage se fait sans problème en retournant simplement les moules.

Plomb en fusion avec impuretés en surface Après nettoyage Coulage dans les deux demi formes La coulée est parfaite Après démoulage

Il faut ensuite limer et égaliser la surface plane des deux demi-formes pour réunir celles-ci au moyen de trois vis traversantes et avec de la colle Epoxy 5 minutes. Un 4 ème trou sera ensuite percé au travers de ce lest, à hauteur de son plus grand diamètre, pour pemettre le passage d'une vis M4 qui viendra maintenir celui ci sous la dérive.

Il faut également usiner, sur quelques millimètres de profond, la forme de la base de la dérive dans ce lest, puis mastiquer pour reboucher les trous de vis et les petites imperfections de la surface. Après ponçage, ce lest est est maintenant solidement collé sous la dérive et maintenu en place par la vis de M4 traversant et qui vient se viser dans l'insert en laiton, à l'intérieur de la dérive.

Deux demi formes réunies Usinage forme base de la dérive Fixation sous la dérive Img 5207 Après couche de fond deux composants La dérive et son lest

Le lest reçoit ensuite une couche de protection de verni deux composants gris. Un nouveau légèr ponçage et le tout est maintenant prêt pour la peinture définitive. Le poids total de l'enssemble est de 1kg773 décomposé comme suit : 1kg 550 pour le lest et 223 grammes pour la dérive.

Après toutes ces opérations, on constate que le gabarit de la dérive, le master du lest et les deux moules sont intacts, et donc parfaitement réutilisables pour plusieurs autres fabrications si nécessaire. Comme quoi, la réalisation soignée de ces composants, en suivant une méthode simple et éprouvée est payante et donnera toujours satisfation à qui voudra bien se lancer dans cette construction.

Les gabarits et le résultat final Les gabarits et le résultat final Le master dans le moule

La construction touche à sa fin, sur la prochaine page et vous découvrirez la mise en peinture, l'assemblage définitif de la cabine, l'installation RC et la pose du gréement.

Mise en peinture / Assemblage de la cabine / Installation RC / Pose du gréement

Après les longues séances de ponçage, je procède tour d'abord à la peinture du pont qui reçoit deux couches d'une peinture synthétique à séchage rapide, satinée, de couleur blanc crème, RAL 9001. Idem pour la cabine et comme couche de fond pour dérive et safrans.

La dérive et les safrans reçoivent ensuite une couleur définitive rouge-orange.

La coque reçoit une couleur satinée noire, sur laquelle viendra déposé, par la suite, le logo du sponsor. Toutes ces couleurs sont appliquées avec des bombes spray du commerce.

Mise en couleur pont Mise en couleur cabine couche de fond pour dérive lestée Mise en couleur dérive Détail du lest Mise en couleur de la coque Vue générale de la coque peinte Tableau arrière

La cabine est ensuite terminée et ajustée définitivement sur le pont. Elle vient en légère compression sur un joint qui assure une bonne étanchéité sur tout le pourtour de l'ouverture dans la pont. Idem pour la trappe de visite des mêches de safrans située à l'arrière du voilier.

La cabine en assemblage Vue générale de la cabine Les panneaux solaires vue depuis l'avant de la cabine La cabine

Peu d'accastillage car j'ai voulu quelque chose de sobre, simple et fonctionnel. Vous ne trouverez donc pas de rambardes, ces bêtes à chagrins auquelles on s'accroche sans cesse et qui sont de merveilleuses sources d'infiltration d'eau dans la coque. Ne recherchez pas non plus une ressemblance avec un Open existant, car mis à part le respect de la jauge pour la réalisation de la coque, tout le reste est le fruit de mon imagination, avec des idées piquées ici ou la sur des photos d'Open sur internet.

Installation RC Poulie du circuit d'écoute fermé Poulie de renvoi écoute de foc Ecoute de GV, à côté du circuit d'écoute

L'installation RC est simple. Un treuil 3 tours1/2 qui commande un circuit d'écoute fermé monté sur un profilé alu. Sur ce profilé circule un petit chariot sur lequel sont attachées les écoutes de foc et de grand voile. L'écoute de foc passe par un renvoi ( poulie sur roulement ) puis est guidée par un tube jusqu'à sa sortie sur le pont.  Le tout peut, en cas de besoin, se sortir de la coque après avoir dévissé 3 vis. Un servo de commande pour les deux safrans, un interrupteur électronique et un batterie Li-Po 2 éléments complètent cette installation.

Img 5259 L'interrupteur électronique Volume idem à interrupteur mécanique Ailettes de refroidissement au cul de l'interrupteur

L' interrupteur à la grosseur d'un interrupteur mécanique classique mais il renferme un système BEC miniature qui à deux fonctions. Il transforme la tension de la batterie Li-Po 2 éléments de 7,4 volts en tension maximum utilisable pour les servos, à savoir 6 volts. Il surveille également la tension de la batterie et donne un premier avertissement sonore et visuel lorsque celle-ci est au dessous de 7 volts. En dessous de 6,6 volts, le rythme de l'avertissement devient plus rapide et plus rapproché dans le temps. En dessous de 6 volts, l'avertissement devient très rapide et rapproché. Avec ce système impossible de rester en rade à cause d'une batterie déchargée.

Le gréement est très particulier. En fait j'ai voulu, sur cette coque Open60, tester une voilure prévue pour un autre voilier. Le voilier 3x1 commercialisé par Stockmaritime, et pour lequelle existent plusieurs types de voiles. Je me bornerais à tester la voile petit temps ( celle qui offre le plus de surface ) et la voile temps moyen, un peu plus petite. Particularité de ce gréement, le mât et les bômes sont en fibre de carbone. Haubans et galhaubans tirent le mât fortement sur l'arrière et il n'y  pas de pataras.

gréement  gréement  gréement  Détail pied de mât et hâle bas Hâle bas et pied de mât Attache réglable bôme de foc Ecoute de GV Attache écoute de foc Anneaux de mât pour fixation GV Tige de carbone extrêmité GV

Le voilier est toutefois prévu pour recevoir également un gréement typique de l'Open.  Après avoir testé les voiles de la classe 3x1 Stockmaritime, j'envisage de réaliser une mâture spécifique avec un jeu de voile Open 60 que je réaliserais également moi même. Fibre de carbonne pour la mâture et tissus de spinnaker en nylon très léger pour les voiles.

Sur la prochaine page, vous découvrez très les photos et les vidéos de la première mise à l'eau. 

 

Première mise à l'eau et premiers essais le 18 mai 2014, soit 3mois1/2 après avoir débuté sa construction

 

Cette première sortie se fera avec le jeu de voiles temps moyen. Léger vent du nord force 3

Prêt pour sa mise à l'eau Avec la goélette Atlantis, une autre de mes constructions Babord amure Img 5276 Tribord amure Img 5278 Img 5279 Img 5280 Img 5281 Img 5287 

Et maintenant voici les deux vidéos tournées le même jour

 

Sur la page suivante les photos de la deuxième sortie du voilier le mardi 20 mai 2014

Sortie du 20 mai 2014 avec vent du nord soutenu ( voiles temps moyen )

 

Pas facile de conduire la barque suiveuse, de piloter le voilier et de filmer en même temps ! Ce jour la, j'ai traversé le lac aller et retour soit 2 km. parcourus en 23 minutes, ce qui fait un jolie moyenne de 5,2 Km/h.

Encore quelques petits problèmes d'infiltration d'eau par la cabine. Je dois donc modifier mon système de joint d'étanchéité. A par ça, le voilier est sain et marche bien. Il à toutefois une tendance à enfourner dans les rafales de vent.

 

Traversée du lac Img 5413 Img 5416 limite de l'enfournement Img 5421 Pleine vitesse La coque enfourne Gîte maxi pour un bon rendement.

Et maintenant deux vidéos. La première montre quelques instants de la traversée du lac à l'aller et la deuxième un test vent arrière au retour

 

Et sur la page suivante la sortie du 30 mai. Le bateau à reçu sa décoration définitive et il est gréé pour l'occasion avec le jeu de voiles "petit temps" ce qui correspond parfaitement aux conditions de cette matnée.

30 mai 2014 en matinée

Le voilier à reçu sa décoration définitive et arbore maintenant le logo du sponsor sur la coque et sur les voiles.

Pour cette matinée calme à souhait, le bateau est gréé avec le jeu de voiles petit temps, ce qui permet de vérifier sa vélocité par petite brise.

Les quelques photos et les deux vidéos qui suivent devraient vous permettre de vous faire une idée de sa maniabilité et de son comportement tout à fait honorable, même par petit temps.

Gréé prêt au départ Vraiment un tès petit temps Détail logo du sponsor Img 5473 Img 5472 Voile en ciseaux par vent arrière Img 5458

Et maintenant voici deux vidéos tournées le même jour. Vous apprécierez la rapidité du voilier, même par petit temps !

 

Et une dernière avec la traversée du lac filmée depuis un bateau suiveur

Commentaires (23)

1. Splashelec.com (site web) 02/09/2016

Bonjour à tous,
Nous travaillons sur un projet de "très" grande maquette, entre 3,5 et 4 mètres de long.
L'idée est de partir sur un plan Open 60.
Nous aimerions pour avancer sur ce projet bénéficier de vos retours : est ce selon vous un projet intéressant ?
Merci de votre participation et à bientôt.

https://www.splashelec.com/ersatz-d-imoca-version-voilier-telecommande-de-3-a-4-metres/

2. BOUGAULT Gérard 15/04/2016

Bravo. J'ai également réalisé ce voilier, apres la 2ème place d 'Armel Le Cleac'h au vent des globes. Le seul PB c'est la commande des voiles( le circuit est celui du plan Whirlpool) qui derail souvent. Vous serait il possible de me fournir un schema de la commande.
En vous remerciant
Cordialement
Gérard Bougault
Il a pour Nom " BRITAIR" c'était le sponsor d'armel et Britair a Morlaix
etait mon lieu de travail un mois par an.

3. DUVAL 30/10/2015

Bonjour
Je vois que je n'ai pas travaillé pour rien et que le plan de mon Wirlpool
a fait de émules.
Je savais par le rédacteur de la revue que plusieurs modélistes s'étaient lancés dans la construction.
J'espère que votre construction c'est bien passée et que votre modèle navigue très bien. Sur la même base de plan j'ai construit également le SILL de Roland JOURDAIN je le fait naviguer en mer depuis 12 ans maintenant. Avec un grand carènage fait cette année au primtemps

4. g-hautier-modelisme (site web) 08/04/2015

Bonjour
Le descriptif détaillé de la construction de Whirlpool monocoque de 60 pieds à l'échelle 1/18 ème soit une longueur de coque de 1,10 mètre a été publié sur l'excellente revue " Bateau Modèle N0 66 de janvier 2006. 14 pages de reportage très complet ou tout est expliqué dans le détail.
Tous les anciens numéros de cette revue sont disponibles en ligne. En suivant le lien ci après, vous tomberez sur la bonne page : http://www.bateaumodele.com/boutique.php?idBoutique=1&cat=&page=9
Il vous suffira de commander la revue N0 66
Amicales salutations et bonne construction GéGé

5. leo coignoux 08/04/2015

bonjour a tous j'ai 13 ans et je construis actuellement un voilier open 60 de 1m15 (Whirlpool).
j'aurai besoin de conseil pour la construction des voiles et du mate
merci de votre réponse
j suis preneur de tout conseil

6. g-hautier-modelisme (site web) 23/02/2015

BONJOUR !!
De quelle construction s'agit-il ? Selon plan ? Personnelle ? Quel type de mât utilisez vous ? Aluminium profilé ? Tube de carbone ? Souhaitez vous réaliser une maquette exacte ? Autant de questions auxquelles j'aurais aimé avoir une réponse avant de conseiller.
Salutations amicales GéGé

7. michel clenis 23/02/2015

comment faire mon pied de mat pour un open 60 au 1/15eme en vous remerciant Cordialement Michel

8. Ph. Chanez 22/05/2014

Salut GéGé,

Beau résultat pour une "première"! Ton OPEN-60 est une petite bombe et même s'il enfourne un peu, c'est le début des essais de mise au point et n'oublie pas que tu peux toujours essayer de déplacer le mât un poil et voir si tu obtiens une amélioration (ceci bien entendu avant d'envisager le pire: passer la partie avant de ton magnifique bulbe au taille-crayon pour en ressortir une quille de "gaucher"!) Continue tes essais, tu vas trouver LA bonne solution j'en suis sûr! Bien amicalement

9. g-hautier-modelisme (site web) 19/05/2014

Bonjour Michel
Ce profilé alu est tout simplement ce que l'on trouve en grande surface vendu comme tringle à rideaux.
Salutations GéGé

10. Michel A. 19/05/2014

Un grand bonjour
Et surtout merci pour ces images nombreuses qui donnent très envie d'en faire autant.
Il y a une question qui me démange et je me permet, comment obtenir ce profile alu qui serre de glissière au système de commende des voile..
Est ce un usinage ou trouve t'on ce genre de profile.
Merci d'avance pour toutes info à ce sujet.
Cordialement

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau