Brunir ou noircir le laiton

Vieillir le laiton pour lui donner l’aspect d’une pièce en acier noircie

 

Comme moi, vous avez certainement un jour souhaité donner un aspect un peu plus naturel à une magnifique chaine d’ancre en laiton trouvée dans un commerce spécialisé en accastillage.

De nombreuses pièces sont ainsi réalisées en laiton par souci de facilité. Le laiton s’usine bien, il est très malléable à l’état recuit, il se soude à merveille et on peut le polir facilement. Il permet donc de réaliser facilement des pièces d’accastillage souvent compliquées.

Cap de mouton Réas et attaches de poulies Pitons et attaches

Oui mais voilà, très souvent ces pièces ne doivent en réalité pas rester couleur laiton mais plutôt brunes ou noires. Alors on sort les pinceaux et on donne l’aspect souhaité en déposant une couche de peinture.

Celui qui à une fois fait cette opération sur une chaine d’ancre par exemple sait très bien ce que cela donne et connaît le résultat obtenu après quelques manipulations de la dite chaine. La couleur s’en va progressivement par petites plaques et votre chaine devient rapidement épouvantable.

Je vous propose une solution simple et très efficace. Il existe un produit qui permet, par simple trempage, d’oxyder le métal en surface et d’obtenir une petite couche assez résistante au frottement.

L'eau bleue img-1982.jpg

Ce produit est commercialisé sous le nom de « Black Brass » ou encore « d’eau bleue » ou encore de « Brunisseur de laiton » Les horlogers, les bijoutiers ou encore les armuriers connaissent et utilisent parfois ce produit.

Je vous conseille de ne pas l’utiliser pur, mais dilué avec de l’eau du robinet, à raison de 1 part de produit pour 5 parts d’eau, ou même de 1 part de produit pour 10 parts d’eau. Le bain ainsi obtenu prend une belle couleur bleue pâle.

Pièces dans le bain

Portez des lunettes pour vous protéger les yeux et des gants de protection en latex. Si vous ne portez pas de gants, laver vous soigneusement les mains après le travail. Evitez de respirer les émanations du produit. Ne fumez pas et ne mangez pas pendant votre travail.

Après les avoir très soigneusement dégraissées, les pièces sont immergées et brassées régulièrement. Au bout de quelques minutes on commence à voir le laiton changer de couleur et devenir brunâtre puis légèrement noir. A ce stade, on sort les pièces et on les essuie soigneusement. Ensuite, on replonge les pièces dans le produit quelques minutes toujours en brassant régulièrement.

Les pièces sont devenues presque noires et on sort celles-ci pour les essuyer à nouveau. Si le résultat voulu est obtenu, on rince alors abondamment les pièces à l’eau courante pour stopper l’effet de l’oxydation. Si non, on recommence le processus jusqu’à satisfaction. Il est tout à fait normal de procéder à plusieurs passages dans le produit avec chaque fois un essuyage pour obtenir l’effet souhaité.

Exemple avant - après Exemple avant - après Un rocambeau Exemple avant - après Pièces traitées Réa traité Chaine laiton après traitement Chaine après 10 minutes de traitement

Il est ensuite possible de protéger les pièces traitées en passant un verni incolore mat, mais ce n’est pas nécessaire car à mon avis la couche oxydée obtenue est suffisamment résistante au frottement.

En jouant avec le temps de trempage, il est possible d’obtenir une couleur qui varie du brun, puis brun foncé, puis anthracite et finalement noir. L’essuyage entre chaque passage dans le produit est assez salissant et je vous recommande l’utilisation d’un papier absorbant de type « Sopalin » ou l’équivalent. Le produit est utilisable pour tous les alliages à base de cuivre.

Essuyage sur papier absorbant img-1991-1.jpg

Je vous donne ici le lien avec un fournisseur auprès duquel vous trouvez le produit pour oxyder tous les métaux cuivreux et également le produit spécifique pour traiter l’acier.

Pour tomber sur la page du site de ce fournisseur cliquez..... ICI

Puis en haut et à gauche de la page dans le rectangle recherche tapez " Brunisseur " et vous arrivez sur l'article.

Le même produit chez un autre fournisseur en cliquant.... ICI

L'adresse d'un troisième fournisseur en cliquant .....ICI

Et pour ceux qui voudraient connaitre la composition chimique du produit voici la fiche de sécurité, c'est en cliquant ......... ICI

Voilà une bonne alternative au travail fastidieux de vernissage de petites pièces laiton et qui donne le plus bel effet de vieillissement naturel.

Dans la rubrique j’ai testé pour vous : j’ai volontairement laissé une pièce réalisée avec un fil de laiton de 0.8 pendant 12 heures dans un bain très faiblement dilué. Résultat ; beaucoup de déchets noirs, la couche oxydée n’est pas plus épaisse qu’après 10 minutes, par contre le fil à passé à un diamètre de 0.7

Inutile donc de chercher à prolonger au-delà de 10 à 15 minutes la durée de passage dans le bain, cela n’apporte rien.


 

 

Commentaires (5)

1. g-hautier-modelisme (site web) 19/11/2013

Bonjour,
L'oxydation tient bien si elle est correctement effectuée.

2. E-go (site web) 19/11/2013

bonjour , l oxydation tiens elle ? ou elle s tanue , a force de manipuler la piece ?
merci de votre réponse

3. serge 18/02/2013

Bonjour Gégé,
C'est bien au regard de l'expérience que je me suis permis d'apporter un plus.
Chose qui semble t'il est à ton accord.
Et dans l'intérêt de la finalité de l'objet.

4. g-hautier-modelisme (site web) 17/02/2013

Bonjour,
Nous parlons ici de nombreuses petites pièces pour lesquelles un support de maintien dans le bain représenterait une mise en oeuvre longue et pas forcément nécessaire. Comme je l'ai expliqué, un simple brassage régulier dans le bain de pièces en vrac donne un résultat très satisfaisant. Il est clair que, pour une pièce unique, une suspension dans le bain par l'intermédiaire d'un petit fil de cuivre est toujours possible. Chacun fera ses propres expériences en la matière et apportera peut être un complément d'information au présent article en fonction des résultats concrets qu'il aura obtenu.
Salutations GéGé

5. Serge 17/02/2013

Bonjour à toutes et tous,
Voici un article bien intéressant que tu nous propose là Gegé.
Je pense qu'il est important à apporter une attitude particulière pour la mise en situation des pièces à oxyder.
Il me semble donc de présenter la pièce dans le bain de telle manière que soit point de support dans le bain ne soit pas visible lors de l'utilisation finale.
Différents systèmes doivent être mise en place au bon maintient de la pièce dans le bain de traitement.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau