Mais ça pétouille

Mais ça pétouille !

Rien n’avance comme prévu, un bon vaudois dirait que ça « pétouille ». L’atelier Gégé modélisme tourne au ralenti.

Le Youpi à toutefois légèrement progressé, alors qu’il était prévu de le laisser en stand-by. En contre partie rien n’avance sur les planeurs qui normalement devraient être en construction.

Mais quelle en est donc la raison ?

Ce début d’année est consacré au rangement de l’atelier, à l’inventaire des modèles et à la réorganisation complète du matériel de radio commande.

Le 2,4Ghz testé depuis deux ans et demi sera, d’ici la fin de l’année, la fréquence utilisée avec le matériel Spektrum pour la commande des 10 bateaux de ma flotte.

Les très nombreux avions et planeurs ( je n’ose se pas vous dire combien ! ) vont également, pour la plupart, passer progressivement dans cette fréquence. Je dis progressivement car l’utilisation du 40Mhz est encore autorisée et je compte bien l’utiliser aussi longtemps que possible.

Un astucieux module d’adaptation pour mes deux émetteurs Multiplex 3030 me permettra d’utiliser ces derniers aussi bien en 40Mhz qu’en 2,4Ghz et même de passer de l’un à l’autre en quelques secondes et sans ouvrir ou bidouiller l’émetteur. C’est génial et très simple d’utilisation.

Bref toute cette restructuration, réorganisation et contrôle de mon matériel prend du temps et doit se faire avec tout le sérieux et la rigueur qui permettra d’assurer la pérennité de mes modèles, particulièrement ceux qui évoluent en 3 dimensions.

Comme vous le savez tous, tout ce que l’on met en l’air ne demande qu’à retomber ! En l’occurrence c’est plutôt atterrir qui m’intéresse et pour cela le matériel doit être au top, régulièrement contrôlé et rigoureusement installé.

Moins de risques sur un bateau, une petite défectuosité ou une panne ne sera que très rarement fatale, c’est malheureusement ce qui fait que (trop) souvent il m’a été possible d’observer des navigations rocambolesques, voire très mouvementées dues à des installations que je qualifierais de douteuses, bâclées ou réalisées avec du matériel qui devrait avoir depuis longtemps rejoint la poubelle.

Formé à la rude école de l’aéromodélisme, GéGé ne fait lui aucune concession sur le matériel et son entretien, que se soit avec les bateaux ou les avions et planeurs. Si plusieurs de mes planeurs ont entre 10 et 15 ans d’âge et des centaines de vols à leur actif, le soin apporté au choix du matériel et son entretien régulier y est certainement pour beaucoup. Il n’y à pas de vieux modèles, il n’y à que des modèles équipés d’un bon matériel et avec un bon pilote !

En conclusion petit retard sur mes prévisions de construction, mais, à coup sûr, beaucoup de temps gagné pendant la saison prochaine à utiliser un matériel fiable !

Et croyez –moi dès le printemps revenu, le matériel va être très sollicité, certainement beaucoup plus que d’habitude ! Il y à intérêt à ce que tout soit bien prêt et je m’y applique !

Amitiés à toutes et à tous et à bientôt GéGé

Commentaires (1)

1. Benoit Semenon 20/01/2011

Entierement d'accord avec toi Gégé, l'aéromodélisme ne tolère pas la médiocrité et "l'a peu prés" que l'on trouve tres souvent sur nos terrains....avec la bienveillance des dirigeants de clubs.Et tout ça se termine comment? Un accident avec toutes ses conséquences dramatiques. Merci Gérald pour ta lucidité.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau