Barque avec rameur

Peut être vous souvenez vous que, dans les années 1980, La firme Graupner proposait aux modélistes un kit de construction d'une petite barque avec rameur. C'était le fameux TINA.

Graupner tina

Complètement tombée dans les oubliettes, il est actuellement très rare de rencontrer une de ces barques dans une rencontre de modélisme naval et, personnellement, je n'en ai à ce jour jamais vu une seule. Ce kit, devenu un collector, est quasi introuvable sur le marché des occasions, idem pour le rameur qui était proposé à part et faisait l'objet d'un deuxième kit en option.

J'ai eu la très bonne idée de parler de mon projet de construction de barque avec rameur à un ami qui m'a aussitôt dit qu'il possédait un kit du TINA de Graupner et souhaitait non seulement s'en séparer mais me l'offrir. Merci à lui, il se reconnaitra et sera certainement satisfait de voire que le projet est en cours.

C'est donc la construction de cette barque que je vous propose de suivre , jusqu'au premiers essais puis la mise à l'eau, avec très certainement une ou deux vidéos.

Le plan et la notice de montage m'ont été prétés quelques jours, J'ai donc recopié intégralement le plan d'origine sur du papier à dessin transparent et j'ai scanné la notice de montage ( en Allemand ) avant de restituer le tout à son propriétaire. J'en ai profité également pour dessiner à la bonne échelle le rameur d'une hauteur de 40 cm que je devrais entièrement réaliser selon mon plan une fois la barque terminée.

 

La coque.

La coque à clins est en ABS, thermofomée et de bonne qualité. Il suffit de découper soigneusement la partie supérieure à un centimètre du dernier clin pour venir ensuite y coller la baguette et le profilé ABS qui viennent renforcer et donner une certaine épaisseur à tout le pourtour de la coque.

Les membrures en bois sont ajustées une à une, enduites de plusieurs couches de fond dur, puis collée à l'intérieur de la coque. A la proue et à la poupe seront collés également deux supports qui serviront d'appuis et permettront la fixation du plancher. Le plancher est constitué de deux planches de 3mm. contre collées. Il est mis en forme pour épouser parfaitement le pourtour intérieur de la coque à hauteur des appuis. Limes, calles à poncer et huile de coude seront nécessaires pour cette phase de construction.

Les tableaux de proue, de poupe et le banc du rameur sont ( comme le plancher ) teintés puis enduits également de plusieurs couches de fond dur.

Le système de commande des rames est ensuite installé. Il est fixé au plancher et solidaire de celui-ci. Un petit moteur de type 400 entraine une vis sans fin qui elle même entraine une roue dentée, sur laquelle est fixé un excentrique. Sur cet excentrique sont rattachés les deux leviers de commande des rames. Un système de commande relié à un servo placé à la proue permet le décalage de la position des leviers sur l'excentrique, ce qui permet de ne laisser plonger qu'une rame dans l'eau à droite ou à gauche pour effectuer les virages, exactement comme sur une barque réelle.

Vue sous le plancher Dscn4323 copier

Quelques réglages et mises au point sont bien entendu nécessaires avant d'arriver à un  résultat satisfaisant. Un fois le système mis au point, tout est démonté pour permettre la mise en couleur de la coque.

Tel est l'avancement de cette construction au 22 janvier 2017 . La suite de la construction sur la page suivante.

Après la mise en couleur de la coque et remontage de tout le système mécanique, je teste la barque sur l'eau. Le résultat n'est pour l'instant pas tout à fait à la hauteur de mes espérances et je dois encore procéder à quelques améliorations. A ce stade, j'ai l'impression que les réglages sont assez pointus et qu'il suffit de peu pour avoir un très bon, ou au contraire un très mauvais résultat et ceci principalement en virage gauche ou droit, puisque je rappelle qu'il n'y à pas de gouvernail et que c'est bien le mouvement des rames seul qui provoque les changement de direction, à l'identique d'une véritable barque.

Donc pour l'instant inutile de commencer à réaliser le rameur qui viendra prendre place sur le banc  de la barque et priorité aux réglages et aux essais jusqu'à satisfaction du constructeur.

Je vous place ici une courte vidéo de la premire mise à l'eau pour que vous puissiez constatez par vous même.

Commentaires (4)

1. g-hautier-modelisme (site web) 02/03/2017

Salut Jacques ! Le mécanisme est au point et testé sur l'établi. Ne reste que les essais sur l'eau ce printemps et à réaliser entièrement le rameur lui-même.

2. jacques souchal (site web) 01/03/2017

Salut Gégé

encore une belle réalisation, j'imagine que dans cette construction, il va falloir bien étudier le mécanisme de changement de cap!attention que le rameur n'ait pas un bras plus long que l'autre!je plaisante bien sûr!

3. g-hautier-modelisme (site web) 23/01/2017

Merci Alexandre et bonne année à toi également. Amitiés GéGé

4. Alexandre Mischler 23/01/2017

Salut Gégé,
Tres bonne année d'abord et bravo pour ce modéle de barque hors du commun.
Quel originalité !
Alexandre

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau