Pen Duick

Le Pen Duick d’Artesania Latina.

 

Je souhaitais me familiariser un peu avec ce voilier mythique et apprendre à mieux le connaitre en réalisant, une fois n’est pas coutume une maquette statique.

 img-6684-1.jpg

J’ai choisis une boite de construction bois de la firme Artésania qui propose ce voilier au 1/28ème.

Je vous propose de suivre cette construction avec un minimum de texte et un maximum de photos !


A l’ouverture de la boite, grosse déception ! Un rapide survol du matériel proposé, du plan et de la notice me laisse très perplexe ! La construction proposée est vraiment assez loin de correspondre à mon attente. La reproduction n’est pas du tout fidèle avec même de grossières erreurs et le matériel proposé pour l’accastillage est de piètre qualité.

Qu’à cela ne tienne, je vais tout de même essayer de tirer le meilleur parti de cette boîte. Avec les conseils avisés de Monsieur Jean-Claude Chazarin  il devrait être possible d’obtenir un voilier qui, s’il n’est pas la reproduction exacte de Pen Duick devrait tout de même être d’une qualité et d’une fidélité nettement supérieure à ce que propose Artésania.

 

Assemblage de la coque.

Assemblage des couples sur la quille sans histoire, tout s’ajuste sans problème. Ou les choses se gâtent c’est avec le pont. Artésania propose un pré-pontage astucieux en contre plaqué sur lequel viennent se coller des listes en ramin. Ces listes font une épaisseur de 1mm et une largeur de 3mm. A l’échelle 1/28ème 3 mm nous donnent des lames 84mm alors que Pen Duick à des lames de pont de 60mm !

 

D’autre part, Artésania propose un pont plat, sans bouge dans le sens transversal, avec des lames posées sans calfatage et sans la réalisation de la fougère, ce qui n’est pas du tout fidèle à la réalité.

 Préparation virures avec calfatagePréparation virures avec calfatage Ajustage des couples Place de travail Le plan du Pen Duick Construction de la coque GéGé au travail GéGé au travail Pose des encadrements en sapelli Pose des premières lames de pont Détail de la proueDétail de la proueRéalisation du pont Détail de la poupe Détail de la poupe

Les lames proposées sont donc mises de côté et remplacées par des lames de 4mm d’épaisseur et de 2,14mm de large avec un calfatage réalisé en papier noir. Je réalise bien sûr la fougère sur la pièce centrale en acajou au fur et à mesure de la pose des lames. Tout n’est pas parfait et n’est pas strictement conforme à la réalité, mais c’est déjà mieux que ce qui était proposé.

Le pont terminé Le pont terminé Le bouge latéral Le bouge latéral

Une fois le pont terminé, celui-ci est poncé pour lui donner le bouge nécessaire. De 4mm au départ, les lames extérieures n’auront plus que 1mm d’épais et le pont à  maintenant une bien meilleure allure qu’un pont plat.   Les photos parlent d’elles même !

 

Passons maintenant au bordé.

Avant de poser les premières virures il faut coller quelques renforts qui viennent terminer la poupe et épaissir la quille pour simuler le lest.

 Pose des renforts le long de la quille Le tableau arrière Pose des renforts le long de la quille Simulation du lest

Le bordé se fait avec les lames proposées soit du 2 par 5mm en ramin. La encore une modification s’impose. Le premier bordé est posé un peu en dessous du pont ce qui permettra par la suite de poser une lame en acajou de 10mm. qui va dépasser la coque de 8mm. et qui formera le pavois.

Pose des deux premières virures Première virure en dessous du pont Détail de la poupe avec brochetage bordage de la coque bordage de la coque détail du brochetage à la poupe Détail du bordé à la poupeCoque entièrement bordéeDétail du bordé à la prouepréparation de la mâtureCouche de fond Mise en peinture selon original Mise en peinture selon original Posé sur son ber


Voilà pour l'avancement du travail en juin 2012. Le bateau est posé sur son ber et attend la suite. Vous la trouverez sur la page suivante, mais....... pas avant l'automne 2013. Hé oui, j'ai d'autres projets en cours et celui-ci attendra. A bientôt !

 

Les infrastructures sur le pont.

Pas avant fin 2013 !! Le chantier naval GéGé Modélisme travaille actuellement sur d'autres projets.

Merci de votre patience.

Commentaires (27)

1. NEUMEYER jean jacques 13/06/2016

bonjour !
je débute dans le maquettisme statique (je tante "pen duick" d'artesania et j'ai besoin de plein d'infos.
Par exemple ;comment fixer tout ce qui est en laiton sur le bois ? y a t il des techniques particulières si oui lesquelles ?
Pourrais je vous questionner au fur et a mesure de mon avancement?
d'avance grand merci!
jacky

2. g-hautier-modelisme (site web) 09/05/2016

Rendre ce petit voilier navigable relève de l'utopie ! Je ne dis pas que cela est impossible car il y aura toujours quelqu'un pour le faire et me prouver le contraire. Mais ce voilier devra recevoir une quille lestée amovible. Le travail sera le même que pour faire un voilier avec une coque de un mètre minimum pour un résultat médiocre au niveau navigation.
Alors le Pen Duick oui, mais pas à cette échelle pour naviguer !

3. Etienne 09/05/2016

Re-bonjour,
pardon!!!! J'ai tellement le Tuiga dans la tête, je voulais dire l'Atlantis en parlant de vos réalisations!
Cordialement
Etienne

4. Etienne 09/05/2016

Bonjour,
j'admire vos réalisations, le Tuiga particulièrement! Dites-moi, ce petit Pen Duick, serait-il possible de le rendre navigable rc? les trappes seraient assez larges pour bricoler les chemins d'écoutes et loger les servos sous le pont? la quille est-elle creuse pour la lester de plomb? C'est peut-être irréalisable mais j'aimerais avoir votre avis. Merci.

5. Elio Fajardo 18/08/2015

Hola, puede usted facilitarme los planos de este velero??? los vendería??? Gracias de antemano...

6. g-hautier-modelisme (site web) 14/07/2015

Magnifique bravo ! La soute et le capot de soute à voile à la proue n'est pas trapézoïdal ou très légèrement de quelque. cm sur l'original. C'est l'erreur classique de beaucoup de plans et en particulier du Kit Artésania. J'ai corrigé sur le mien et pas seulement cette erreur avec les plans et photos de Pen Duick du livre de Tabarly.
Salutations. GéGé

7. Thomas 14/07/2015

Voilà ce que ça donne

Image

Salutations

8. g-hautier-modelisme (site web) 14/07/2015

Comme c'est une maquette statique, nul besoin de traiter le pont avec du fond dur une fois terminé.
Salutations GéGé

9. Thomas 14/07/2015

Merci pour ta réponse Gégé.

J'ai réalisé le bouge et la finition de mon pot en ponçant ... au final on les lames ne sont pas trop noircies et ça rend plutôt bien (c'est loin d'être parfait mais pour ma première maquette ça me convient). Je ferai du grattage pour mon prochain modèle, et tout cas merci pour l'info.

Me conseilles-tu quand même d'appliquer du fond dur / ponçage puis vernis pour finir mon pont ? (je ne pense pas avoir assez d'épaisseur pour me lancer dans du grattage malheureusement).

Salutations

10. g-hautier-modelisme (site web) 14/07/2015

Bonjour.
Non mon Pen Duick n'a pas fini dans la cheminée mais comme c'est du statique et que je ne fais en principe que du naviguant il attend sagement dans un coin que je le termine.
Un pont en principe ne se ponce pas, il se gratte avec une lame ( par exemple une lame de cutter ) On commence par enduire le pont avec un fond dur très fluide pour nourrir le bois et le papier Canson puis on gratte le pont dans le sens longitudinal des lames. On obtient alors quelque chose de parfaitement lisse et sans le problème de poussière de papier noir qui vient noircir les lames lorsque l'on ponce. Tous les ponts de mes bateaux sont grattés.
Salutations GéGé

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau