Le billet d'octobre 2010

 

Baptême de l'air

 

C'était il me semble en hiver 1952, j'avais alors 5 ans. Des Pipers Cub, venant de l'aérodrome de la Blécherette à Lausanne, s'étaient posé sur le lac gelé. C'était encore une chose possible à l'époque, sans pour autant demander une autorisation 6 mois à l'avance !!. Diverses activités pouvaient par exemple se dérouler le week end sur le lac gelé sans voire la maréchaussée verbaliser.

On y rencontrait parfois une voiture, une moto qui tractaient un skieur ou un patineur, mais l'attraction ce jour la, c'était bien sûr les avions puisque la glace était assez épaisse pour faire une magnifique piste.

Les pilotes offraient  la possibilité aux autochtones de réaliser leur baptême de l'air. Jai eu la grande chance d'avoir un parrain qui était passionné d'aviation et ce dernier m'avait payé un survol de la Vallée de Joux. Je me souviens encore être monté tout naturellement dans cet avion, sans aucune crainte tellement j'étais fasciné par ces machines.

Souvenir inoubliable que ce vol ou je voyais au travers de la vitre des centaines de personnes, comme autant de fourmis, se promener sur ce lac gelé. Je volais, c'était merveilleux, quelle sensation extraordinaire que de découvrir son pays vu du ciel. J'avais tous mes sens en éveil et les yeux écarquillés, il me semblait que je faisais corps avec ce Piper et que j'étais moi-même cet avion.

Lorsque le vol c'est achevé je suis redescendu de cet aéroplane complètement transformé, avec des rêves plein la tête et une seule envie, voler à nouveau.

Cette fascination pour tout ce qui vole m'a tout naturellement amené à l'aéromodélisme et c'est au travers de mes modèles que je m'imaginais et m'imagine encore voler au dessus du plancher des vaches.

Beaucoup plus tard j'ai pu assouvir cette envie de voler de très nombreuses fois avec des amis pilotes. Ce fut chaque fois un plaisir énorme. Je suis même rentré de la Ferté Allais, près de Paris, jusqu' à Lausanne dans le même type de Piper J3 avec lequel j'avais volé lorsque j'étais enfant. 

Je me suis retrouvé subitement 50 ans plus jeune. J'avais les mêmes yeux écarquillés et la même joie qu'à l'époque.

Voler et vivre son vol, c'est prendre un petit appareil tel que le Piper et se sentir parfois violemment secoué et balloté par les turbulences. C'est sentir l'avion se soulever lorsque l'on passe dans une ascendance, c'est sentir les vibrations du moteur qui se transmettent dans toute la structure, c'est faire corps avec son avion, anticiper ses réactions et le diriger ou l'on souhaite le faire voler et non ou il ne cesse de vouloir aller, c'est avoir une attention de tous les instants et balayer sans cesse du regard l'horizon et les alentours pour se repérer d'une part et éviter la collision avec un autre appareil d'autre part. C'est enfin et surtout se sentir libre, suspendu entre ciel et terre, léger comme l'oiseau et découvrir sa planète vue du ciel avec tout ce que cela représente de surprenant, tout en essayant de conserver en mémoire les instants fugaces d'une succession de tableaux d'une beauté incroyable mais malheureusement très éphémère.

Permettez moi de vous proposer maintenant un petit vol sur le lac de Joux gelé à la hauteur du village des Bioux. L'appareil est un modèle réduit de Piper Cub de plus de deux mètres, propulsé par un moteur de 20 cm3 quatre temps. Le pilote et propriétaire de l'appareil est mon ami Paolo Gelato qui, pour la circonstance, à équipé son avion d'une caméra. Attachez votre ceinture, cliquez sur l'image ci dessous, attention on décole pour survoler mon village ! Bon vol à tous et à toutes et merci à Paolo pour ces belle images. ( N'oubliez pas de mettre le son )

Voici le pilote et son Piper 


Commentaires (3)

1. GéGé 01/10/2010

Exact Paolo,

Même que ce jour la j'aurais aimé voler en ta compagnie avec mom Aéronca très semblable à ton Piper. On aurait volé en patrouille comme on le fait parfois et les images auraient encore été plus intéressantes.

Amicales salutations, ( à quand le prochain remorquage ? ) ton ami GéGé

2. dominique 01/10/2010

Avec un planeur et un bon micro, ça serait pas mal aussi. Merci pour la balade, ça fait du bien de voir les choses d'en haut...
Merci gégé et paolo !

3. Paolo 30/09/2010

Ah, Gégé!

Quel plaisir de voir le plaisir () que je t'ai procuré avec cette vidéo :-)

Je ne connaissais pas ton expérience de vol en tant qu'enfant, mais je constate que tu en as gardé un excellent souvenir, et c'est tant mieux.

Pour le petite histoire, tu as omis de mentionner que c'est toi-même que l'on aperçoit sur la vidéo, autour de l'avion qui fait un tour juste avant l'atterrissage. Je me souviens que tu étais alors en convalescence suite à une fracture du genou.

Paolo

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau