Le billet de Janvier 2013

Vous avez dit Natel ! Mais c’est quoi un Natel ?

 

Non, je n’ai pas reçu à Noël l’Iphone5 de la célèbre marque à la pomme. J’avais même pas les précédents !!!

J’avoue également ne pas avoir non plus le plus léger et le plus performant des smartphones actuels.

Mais rassurez vous, j’ai tout de même un bon vieux téléphone portable. Ce dernier, en plus de pas mal de fonctions perfectionnées me permet même de téléphoner. Je tenais à vous le préciser car on en arriverait presque parfois à l’oublier !

Chez nous, en Suisse, on appelle cela un Natel, désignation complètement inconnue à l’étranger. C’est tout de même un comble pour un Suisse Romand, toujours enclin à se moquer de son voisin Suisse Alémanique d’avoir résolument opté pour désigner son téléphone portable sous le nom de Natel, ce qui n’est rien d’autre que l’abréviation de National Autotelefonnetz ( Réseau téléphonique automobile national )

Revenons donc un peu en arrière en 1973 par exemple. Cette année la, dans les rues de New York, un Américain, Martin Cooper passe le premier appel sur un téléphone dit cellulaire. Cet engin,  est gros et lourd comme une brique et il est équipé d’une antenne d’une dizaine de centimètres

Revenons en Suisse.  En 1975, les PTT décident d’introduire un réseau de téléphonie mobile pour les véhicules, le fameux National Autotéléphonnetz.

En 1987, quelques privilégiés commencent à utiliser le Natel C un énorme machin aussi gros qu’une valise, qui pesait 12 kilos et qui coutait le lard du chat !

 460px-mfk-bern-natel-b-indelco-compact-801625.jpg

                                      Natel C ( image Wikipédia )

Au début des années 90 c’est déjà mieux avec le Natel D qui devient financièrement abordable pour Monsieur et Madame tout le monde mais qui reste tout de même assez encombrant. On est encore loin des téléphones portables du 21ème siècle !

mfk-bern-natel-c-technophone-pc-107-3.jpg

                                                        Natel D ( Image Wikipédia )

Il y tout juste 20ans, nouvelle révolution. On peut même écrire et expédier un message grâce à son téléphone portable et on appelle cela le SMS, pour Short Message Service. Le premier message à été expédié par un jeune étudiant de 22 ans le 3 décembre 1992. Il disait simplement «  Joyeux Noël  » à ses collègues en Angleterre.

Aujourd’hui, une véritable frénésie du pianotage sur le clavier du téléphone c’est emparée de la population !  Les deux tiers de la population mondiale expédient entre 7000 et 8000 milliards de messages par an ! Et quels messages !

J’ai remarqué que, à la sortie de la scolarité, la jeune génération n’était pas spécialement douée pour orthographier correctement la langue Française, mais avec l’arrivée du SMS on à définitivement franchis le seuil de l’intolérable et de l’imbécillité, parole de vieux !!!

Pour celles et ceux qui n’auraient pas suivis l’évolution du français moderne à la sauce SMS sur téléphone portable, je propose une petite séance de rattrapage.

 

À demain = @2m1
Bon après-midi = BAP
Désolé = Dzolé
Je t'appelle dès que je peux = j'tapLDkej'pe
J’espère que tu vas bien? = jSpR ktu va bi1
Pourquoi = pk
Quoi de neuf = koi29
Salut ça va ? Moi je vais bien = slt cv ? m jvb
Trop tard = 2L8
Câlin = Kl1
Désespéré = DzSPré
J'en ai marre = Jenémar
Nécessaire = néCsR
Descends = D100
Excuser = XQzé
Rappeler = rapL
J’ai = G
Je suis = chuis
T’es = T
Occupé = OQP
Glander = glnD
Quoi de neuf = koi29
Cinéma = 6né
Maison = kaz

Et le très essentiel:
Musculation = muscQ

 

Voilà, on arrête ici parce que nous sommes sur le site GéGé Modélisme, entre gens civilisés et que nous parlons Français.

 

Avec mes amicales salutations, prenez soin de vous et à bientôt !   GéGé

Commentaires (1)

1. Philippe Chanez 09/01/2013

Salut GéGé
En visualisant ces images de ces "dinosaures" de la communication herzienne, ça m'a rappelé un souvenir de mon enfance: un de mes oncles avait fait monter un de ces appareils dans le coffre de sa "Mers" (Mercedes, à la sauce SMS, je suppose) et ce dernier prenait pas moins le quart de son gros coffre! Cette image m'est restée en mémoire. Aussi, je n'arrivais pas à comprendre quel pouvait être le plaisir de pouvoir téléphoner depuis sa voiture avec une antenne qu'il fallait encore déployer sur le coffre ou encore mieux sur le toit, bref tout un processus pour obtenir une brève communications au milieu d'interruptions dues aux manques de relais d'antennes...
Aujourd'hui, fort heureusement tout est devenu plus simple et plus pratique du côté installation, mais je dois reconnaître que du côté "code de compréhension", c'est le brouillard! Que sera fait le futur de la communication? Va-t-on communiquer en binaire ? Chouette la machine!
Pas chouette l'intelligence humaine!
A+ et bonne continuation

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau