L'African Quenn

L'African Quenn

 

African queen 1951

 

Historique:

Il y à 65 ans, dans le film du même nom, Humphrey Bogart manoeuvrait "L'African Quenn" sur le Nil infesté de crocodiles avec pour passagère Catharine Hepburn.

African queen 1951 Africanqueen poster 3 2013 06 26 queen7

Le film, tourné en Ouganda dans ce qui est aujourd'hui la République démocratique du Congo, raconte l'histoire d'une missionnaire américaine et d'un baroudeur canadien, capitaine de l'African Queen qui, en dépit de tempéraments diamétralement opposés, finiront par tomber amoureux à l'issue d'une folle épopée sur le Nil.

C'est ce bateau mythique que mon ami Maurice Herren souhaite reproduire pour se lancer, pour la toute première fois, dans l'aventure de la propulsion à la vapeur.

Disons le d'emblée, Maurice ne souhaite pas réaliser une maquette absolument conforme au bateau tel que l'on peut le voire dans le film. Tout en restant plus ou moins dans l'idée de l'oririginal ce vapeur sera aménagé à sa façon et comprendra beaucoup de modifications ou d'adaptations de manière à en faire une chaloupe simple et fonctionnelle permettant de belles navigations sans trop se prendre la tête. Je le remercie au passage d'avoir accepté de partager cette construction avec vous en la publiant sur ce site.

La coque.

Maurice à déjà réalisé deux coques en bois pour des voiliers et sait très bien construire une coque en bordé. Il à toutefois décidé pour l'Afica Quenn d'opter pour une coque déjà moulée en fibre de verre, telle que l'on peut en trouver sur le marché.

Coque et plan Coque et plan Le plan

Celle-ci sera achetée en Angleterre, chez Kingston Mouldings. Superbe coque en fibre de verre avec un gelcoat blanc à l'éxtérieur.  93 cm de long pour 27 cm de largeur au maitre bau cette coque est à l'échelle 1/10. Ellle est livrée avec un plan à l'échelle 1/1 permettant de se faire une idée de l'implantation du groupe vapeur et des divers éléments constitutifs de cette maquette. ( Vouz pouvez visiter le site de Kingston Moulding en cliquant ICI

Le groupe vapeur.

Si l'on souhaite vraiment respecter l'original, c'est un moteur monocylindre qu'il faudrait placer dans ce bateau avec une chaudière verticale. Un moteur monocylindre à deux inconvénients majeurs, c'est qu'il ne tourne que dans un sens, donc pas de marche arrière possible, et qu'il ne démarre pas de lui même lorsqu'il est au point mort. Il y à certes quelques artifices pour palier à ces inconvénients, mais qui compliquent pas mal la construction. Pour un premier modèle à vapeur ce n'est pas forcément très judicieux et risque de décourager un débutant.

Groupe regner midi vue de l'avant avec réservoir gaz Vue de l'arrière avec soupape sécurité Détail machine Détail machine Levier de commande inversion Détail machine Raccord spécial pour soupape et vanne sifflet Raccord spécial pour soupape et vanne sifflet avec soupape et vanne sifflet montés avec sifflet monté Pièces détachées du sifflet

monté sur la chaudière Le groupe prêt pour l'implantation dans le bateau

D'autre part il faut savoir que, dans le film, le bateau ne fonctionne pas avec la machine à vapeur qui est factice ! C'est en effet un moteur diesel soigneusement camouflé qui propulse en réalité le bateau. Alors, si les producteurs ont trichés, pourquoi ne pas faire de même ?  Maurice conservera la propulsion à vapeur, mais installera un groupe vapeur de chez Regner avec un moteur bicylindre oscillants et une chaudière verticale.

Ce groupe vapeur à une cylindrée de 4cm3 ce qui va largement suffire à propulser le bateau avec une magnifique hélice quadripales en laiton de 65mm de diamètre. Simple, robuste, et bien conçu, ce groupe permet une autonomie d'environ 25 à 30 minutes. ( Plus d'information sur ce groupe vapeur et ou l'acheter en cliquant sur
 le lien ci après:   ATELIER VAPORISTE

L'hélice Quadripales laiton 65mm de diamètre

Souhaitant placer un sifflet sur ce groupe, une modification est nécessaire. La fabrication d'une pièce qui vient se visser sur la sortie de la soupape de sécurité (No 1 sur la photo ) pemettra de conserver cette soupape et de placer, juste à côté de celle-ci, la vanne de commande du sifflet et le sifflet.

 

La suite sur la page suivante.

 

La construction.

Le bois utilisé pour cette construction sera principalement du Red Cédar ( fiche technique en cliquant... ici )   et un peu de tilleul.

La construction débute par un masticage ponçage de l'intérieur de la coque de manière à faire disparraître la trame du tissus et faire oublier que cette coque est en fibre de verre.

Maurice passe ensuite à la réalisation du safran et de son système de commande. Le servo de commande sera caché sous le banc arrière. Celui-ci  va actionner le safran de manière discrète sans que cela ne soit trop visible depuis l'extérieur.

Construction du safran Toutes les pièces constitutives du safran Installation sur tableau arrière Installation sur tableau arrière vue de l'intérieur Système de commande de la barre Système de commande de la barre La barre en laiton

Il faut penser également amménager la proue du bateau. Le pont avant sera fermé par une parroi qui comprendra deux portes d'accès. L'implantation du groupe vapeur ne sera définitive que lorsque mon ami aura reçu l'arbre d'hélice et son tube d'étambot qui sont en commande et dont la livraison tarde un peu. La régulation du groupe vapeur se fera par un levier de commande situé sur le moteur, levier qui va à la fois réguler la vitesse et inverser le sens de rotation de la machine. Une deuxième commande actionnera le sifflet. Les deux mini servos nécessaires et le récepteur seront cachés à l'intérieur d'une caisse embarquée et située à proximité de la machine.

La caisse de camouflage des servos La caisse de camouflage des servos Parroi se séparation à la proue porte de la proue Caisse à bouteilles

La cloison avant à la proue de la chaloupe est maintenant terminée. Arrive le moment ou il faut impérativement implanter le groupe vapeur dans la coque afin de pouvoir percer celle-ci, y ajuster puis coller le tube d'étambot et son l'arbre d'hélice, arbre qui viendra se raccorder à l'axe moteur par l'intermédiaire d'un cardan. Deux traverses collées dans la coque recevront la plaque support du groupe vapeur qui sera maintenue au moyen de 4 vis métriques. Cette manière de procéder permettra, si nécessaire, de retirer rapidement tout le groupe vapeur de la coque pour faciliter son entretien.

Porte de la cloison de proue Proue avant pose des lames Traverses support groupe vapeur Traverses posées en fond de coque Banc arrière en préparation Arbre hélice et cardan Hélice 4 pales laiton Hélice montée

Avant de poursuivre avec l'installation définitive du plancher et l'aménagement intérieur de la chaloupe, il est temps de penser au lestage. En effet, pour le volume immergé de celle-ci, le simple poids du groupe vapeur n'est de loin pas suffisant et une quantité de lest non négligeable sera nécessaire pour mettre la chaloupe dans sa ligne de flottaison. Dans un premier temps ce lest, sous forme de petits morceau de plomb, sera répartis dans des sachets qui seront chargés progressivement et placé dans la coque jusqu'à ce que le bateau soit dans sa ligne. Cette opération effectuée il sera possible de réaliser des moules et de couler ce plomb en plusieurs plaques qui seront beaucoup plus facilement fixée en fond de coque. Nous avons finalement: 200 grammes dans la quille, immobilisé par environ 15 grammes de résine coulée. Une plaque de 1kg 900 qui sera fixée en dessous du groupe vapeur et une plaque de 500 grammes à l'avant, juste devant la cloison de séparation de la proue. Cela donne donc un total de 2kg 615 de lest.

Marquage ligne de flottaison Lest en sachet Détail tube étambot et lest Dans la baignoire Bien dans sa ligne de flottaison Bien dans sa ligne de flottaison P1000782Le lest coulé en deux plaques et l'accu

Après avoir réalisé l'opération de lestage il est temps de terminer le plancher et les bancs qui se trouvent disposés à l'arrière de la chaloupe. Le banc qui est contre la tableau arrière est démontable en deux parties, ce qui permet de donner accès au dispositif de commande du safran.Il faut également poser une à une les fausses membrures à l'intérieur de la coque.

Pose du plancher Pose du plancher Pose plancher et membrures Pose plancher et membrures Banc arrière en deux parties

Et dans les quelques caisses transportées par African Quenn que trouve-t-on ? Du Gin bien sûr, mais encore ? Oh surprise c'est dans l'une d'elles que l'on aura soigneusement caché un mini récepteur, deux minis servos et un interrupteur. Astuce qui permet de ne pas gâcher l'esthétique de la maquette par les éléments de commande. Tout ces éléments seront invisibles

caisse de Gin Gordon's Une caisse Intérieur de la caisse

 

La suite sur la page suivante.

Voici maintenant quelques photos qui montrent, parfois en détail, les divers accessoires dont nous avons déjà parlés montés dans la chaloupe.

Vue d'ensemble de la chaloupe Vue d'ensemble de la chaloupe Bancs arrières Ce que cache le banc arrière ! Ce que cache le banc arrière ! Réserve de bois et caisses de Gin Commande moteur et vanne sifflet

Le banc placé contre le tableau arrière, à la poupe, cache tout le système de commande du safran. Une caisse de bois et les caisses de Gin se trouvent à l'avant de la chaudière. Le récepteur, l'interrupteur, les servos de commande du moteur et de la vanne sifflet sont également cachés dans une caisse.

Il faut maintenant passer à la réalisation du plat bord, pièce de bois qui couronne le bord supérieur de la coque. La technique utilisée pour fabriquer ce plat bord sera le lamellé collé, avec utilisation d'un gabarit de collage pour la mise en forme.

Fabrication plat bord Fabrication plat bord Fabrication plat bord Fabrication plat bord

La chaloupe est maintenant prête pour recevoir le verni et la peinture

P1000843 Le lest en fond de coque sous le groupe vapeur Prêt pour la peinture et le vernis P1000846 Détail de la proue Intérieur de la caisse devant la machine Râtelier à cordages

Dès les premiers jours de chaud, la coque est giclée en extérieur avec des bombonnes de peinture deux composants spécialement préparées aux couleurs souhaitées. Attention toutefois à bien respecter les indications du magasin. En effet, une fois la préparation effectuée, la peinture doit impérativement être giclée dans les 24 heures puisque le duscisseur est déjà incoporé dans le mélange.

d'abord le gris P1000857 Ensuite le rouge Résultat final P1000863 L'accastillage en laiton

La chaloupe est maintenant terminée et les premiers essais sur l'eau sont imminents. Un chariot à été réalisé pour faciliter le transport de la maquette jusqu'au bord de l'eau

Chaloupe terminée Chaloupe terminée Le chariot de transport

Lors d'un essai de chauffe, c'est tout à coup la catastrophe ! En effet, la chaudière fuit et de l'eau sécoule autour du brûleur. Une brasure était certainement mal faite et elle à laché après quelques chauffes. Que faire ? Un rapide contact avec le fournisseur du groupe vapeur me permet d'apprécier le sérieux de la maison, puisque celui-ci propose le remplacement de la chaudière. Une réparation est en effet très difficile et l'affaire de spécialistes.

Il est toutefois permis de tenter le tout pour le tout sur la chaudière défectueuse et d'essayer le vieux truc du Silicate de Sodium qui permet de colmater une fuite, pour autant que celle-ci ne soit pas trop importante. Un petit tour à la droguerie pour acheter un flacon du précieux liquide et, de retour à la maison, l'opération de sauvetage peut commencer. On démonte le niveau, le manomètre et on ne conserve sur la chaudière que la soupape de sécurité et la vanne vapeur. Les orifices sont bouchés avec des bouchons vissés, On rempli la chaudière avec un mélange 50% eau 50% Silicate de sodium et l'on  chauffe au moyen d'une lampe à souder en lieu et place du brûleur. La température de la chaudière peut être contrôlée avec un thermomètre laser. On va voire tout d'abord au début de la chauffe l'eau qui fuit toujours de la chaudière. Puis progressivement l'écoulement va diminuer pour finir par stopper complètement. Le Silicate de Sodium à joué son rôle et une couche de" verre " c'est formée à l'endroit de la fuite pour la colmater complètement. Il est possible de renouveler l'opération pour assurer le coup avec un mélange 60% Silicate de Sodium et 40% eau.

Ensuite on vide la chaudière on rince soigneusement on nettoye les éclaboussures de silicates de sodium durcis s'il y en a et on remonte la chaudière.

Réparation au Silicate de Sodium Le groupe réparé et à nouveau assemblé

Remontage complet de la chaudière installation dans la chaloupe et départ en direction du lac pour un essai de navigation.

La chaloupe sur son chariot de transport Elle est enfin à l'eau ! Détail de la défense à la proue Tout fonctionne à merveille Quel cadre magnifique pour naviguer ! P1000872 P1000873 P1000881 Un modéliste heureux !

Et pour conclure voici une vidéo de la chaloupe en navigation !

 

Commentaires (10)

1. Christophe Eberhard 13/05/2015

Simplement magnifique!
Ca me donne envie de voir le film...
Merci pour l'astuce du silicate de sodium et surtout, bien malgré toi, de l'avoir testée pour nous. Je me réjouis de voir naviguer l'African Queen sur le beau lac de Gruyère!

2. Philippe Chanez 24/04/2015

Eh bien les amis, quelle beauté cette petite chaloupe, quelle finition!
Un petit bijou aux reflets de lâme de son constructeur - Oh combien j'admire!
Vivement que l'on se retrouve au bord d'un plan d'eau pour l'admirer de plus près et la voir naviguer!
BRAVO à MAU-MAU!

3. Mau-mau 16/03/2015

Merci mon ami GéGé pour la parution des différentes étapes de la construction de ma chaloupe African Queen sur ton site..
C'est un plaisir de tous les instants de partager avec toi

4. GéGé 08/03/2015

Parmis toutes les caisses transportées par African Quenn, en avoir dédié une à recevoir la réception et les servos de commande du groupe vapeur est une idée excellente. Voilà une petite caisse bien remplie. Félicitation Maurice on à des bonnes idées du côté Sion !

5. ph.Chanez 05/03/2015

Salut Maurice,
La construction de ta chaloupe progresse à merveille! Quelle finition!
Nb: j'aime particulièrement le rendu des parties boisées sans oublier la petite caisse "à malices" destinée ici à la radio en attendant la construction de celle qui sera destinée au GIN.
Bonne continuation!

6. Gérald 18/02/2015

J'aime bien les photos du test de flottaison dans la baignoire. Cette étape importante permet de voire pour la première fois la chaloupe dans l'eau. On se rend mieux compte de l'allure générale et de ce que cela va donner une fois celle-ci terminée. Je trouve le groupe vapeur spécialement bien proportionné par rapport a la grandeur et au volume de la coque. Félicitation pour ce choix et bonne suite de construction. Nous sommes tous très intéressés de suivre la suite. Amicalement GéGé

7. Philippe Chanez 18/02/2015

Salut Maurice,
Quelle belle avancée dans ton travail et quelle bienfacture!
Bravo et bonne continu-à-Sion!

8. Mau-mau 25/01/2015

Merci mes amis pour vos gentils mots d'encouragement, et a bientôt
j'espère au cours d'une prochaine navigation avec apéro bien sur.

9. Rieben daniel 24/01/2015

Avant pas une minute et maintenant en temps que joyeux retraité pas une seconde. Belle construction à venir et a voir naviguer !
Salutations

10. Ph.Chanez 22/01/2015

Quel bon choix que d'avoir choisi: l'African Queen!
Et qu'en plus, de savoir que cette chaloupe est en construction sous les mains expertes de notre ami Maurice, elle sera sans aucun doute de toute beauté!
Je me réjouis non seulement de découvrir les étapes de cette construction mais aussi d'avoir le prestige de pouvoir aller naviguer à ses côtés.
Je souhaite bien du plaisir à son constructeur et longue vie à l'African Queen de Maurice!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau