Sea Gull de JN-Cognet

Le Sea Gull de Jean Noël Cognet

Nous sommes en juin 2015 et Jean Noël qui s’intéresse à la construction de Sea Gull parce que dit-il, " il à belle allure" !  Il a donc acheté le plan pour modélistes de ce petit cotre de 9 mètres de long dessiné par JC. Chazarain et proposé par la revue MRB  sous la référence 1170.    Lien vers le fournisseur de la documentation en cliquant   ICI.

Brest copier

Ne souhaitant pas réaliser une réplique exacte, Jean Noël souhaite modifier le plan à sa guise et retravailler celui-ci au moyen d’un logiciel de dessin pour en extraire les formes des couples et une vue 3D du squelette de la coque. La profondeur de la quille sera agrandie de manière à abaisser au maximum le centre de gravité de la coque et à augmenter le poids du lest qui est estimé à 3,3 kilos avec sa nouvelle forme.

Chantier Construction 3D Construction 3D Image 009 copier Image 008 copier

Un essai préalable de chantier de construction avec les pièces découpées dans du carton permettent une approche progressive et une meilleure visualisation de l’ensemble tout en permettant de corriger les erreurs éventuelles

Carton Carton Carton Carton 007

Ce n’est que lorsque le constructeur est satisfait que les éléments constitutifs du squelette seront découpés dans du contre- plaqué puis fixés sur le chantier pour commencer le bordé. Au préalable un master du lest sera réalisé en bois ce qui va permettre de réaliser un moule en deux parties qui, une fois fermées, permettront de couler le lest sous forme de plomb en fusion. Attention à bien laisser sécher le plâtre quelques jours avant de couler le plomb.

Construction coque Couples Photos 002 copier Construction coque Fabrication du master du lest Fabrication du master du lest

Fabrication du moule Fabrication du moule Le lest Decoupe Construction 001 copier

Pp 005 copier Construction coque Construction coque Construction coque

La coque sera progressivement bordée alternativement babord / tribord pour éviter toute déformation puis poncée pour égaliser le bordé. Les trous et les défauts persistants seront comblés par une application de pâte de bois du commerce. Une fois satisfait de son travail et par manque d’expérience dans ce domaine, Jean Noël préfère jouer la prudence et confiera le travail du fibrage de la coque à un spécialiste de son club. La coque sera donc enduite de G4 puis, après séchage complet, fibrée et enduite de résine deux composant. Ces opérations ont pour but de : 1° renforcer le bordé  2° assurer la bonne étanchéité de la coque.

Pose fibre et résine Pose fibre et résine

Pose fibre et résine

Après séchage complet c’est-à-dire 2 à 3 jours le ponçage avant mise en peinture peut être fait.

Vous trouverez la suite de cette construction sur la page suivante. ( Cliquez sur la flèche ci-dessous )

 

Après ponçage de la coque, il est temps maintenant de donner sur celle-ci une bonne couche d'accrochage puis, après un nouveau léger ponçage de peindre la couleur définitive de la coque.

Peinture Peinture

 

Dans l'intervale, et pour varier un peu le travail, Jean Noël procède à la préparation des espars ( Mât / Bôme / Corne / Mât de flèche / Bout dehors ) Ces derniers seront réalisés en partie avec des scions de canne à pêche en fibre de carbonne habillés par des lames de bois ou plus simplement des queues de pinceaux.

Préparation des espars Préparation des espars Pinceaux

Commentaires (3)

1. PASQUET Georges (site web) 02/10/2016

Joli travail, ça donne envi de construire, et la quille en plomb parait assez simple à réaliser. Bonne construction pour la suite.

2. Philippe Chanez 17/08/2016

Magnifique, ce SEA GULL! Beau sujet que ce projet de construction!
Nb: je connaissais le "fameux" petit moteur SEAGULL dont l'inscription sur la tête du démarreur mentionne: " Le meilleur moteur du monde" (c'est tout dire!), mais je ne connaissais pas le voilier du même Nom, c'est chose faite désormais!
J'imagine sans difficulté que pour Jean-Noël, son Sea Gull sera le meilleur petit voilier du monde et je lui souhaite énormément de plaisir dans sa réalisation et tout le plaisir du monde lors de ses prochaines navigations.

3. DEVES thibaud 09/07/2016

Superbe sujet, je suis moi même en train de construire un seagull.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau