Revision chaloupe Victoria

 

Révision de la chaloupe à vapeur Victoria

Après 7 ans de bons et loyaux services et une navigation intensive il était temps de procéder à une révision du groupe vapeur de ma première chaloupe, "La Victoria."

La Victoria en exposition Navigation de nuit

A vrais dire, c'est suite à quelques ennuis mineurs, puis à un arrêt subit de la machine en navigation et à une fuite vapeur au niveau d’eau, que je me décide enfin de placer cet automne la chaloupe sur l’établi de travail.

Le blocage de la machine provenait d’une vis de palier d’un piston qui c’était progressivement dévissée et avait fini par empêcher la rotation du vilebrequin. Changement de vis et contrôle général de la machine. Celle-ci est OK et ne nécessite aucune autre intervention. Elle est maintenant super bien rôdée et tourne comme une horloge.

Les problèmes se situent plutôt du côté de la chaudière ! Les joints du niveau d’eau étaient cuits et le tube en Pyrex était légèrement fissuré à la base. Ceci explique la fuite de vapeur. Je coupe donc un nouveau tube de verre et remplace les joints d’origine, qui étaient faits d’une simple bande Téflon. Je remplace le tout par un joint torique en Viton resistant à la chaleur.

Sur les photos qui suivent on découvre la coupe du tube en verre Pyrex, le joint torique tel qu'il est placé aux deux extrêmités et un exemple de mauvaise coupe du tube.

 Coupe du tube au disque à tronçonner Voilà le nouveau tube Le joint torique en Viton Ce qu'il ne faut surtout pas faire !!! Coupe correcte Le nouveau niveau d'eau est posé

Un point de fixation de la chaudière sur son support avait lâché ( une vis complètement rouillée avait cassé )

Comme la chaudière n’avait pas été isolée, je profite de cette révision pour lui donner ce manteau protecteur et apporter ainsi un petit plus à l’esthétique.

Isolation de la chaudière Une première couche de fibre de verre Puis la pose des lames en pin  La chaudière isolée

Je procède ensuite à un essai de mise en pression de la dite chaudière et constate le non fonctionnement du manomètre. Le tuyau siphon de ce dernier est complètement bouché et je dois laisser tremper le tout quelques minutes dans une solution anti calcaire. Idem pour la vanne du sifflet qui lui aussi avait un fonctionnement de plus en plus aléatoire. La soupape de sécurité qui elle aussi était encrassée par des dépôts est démontée nettoyée et j'en profite pour réarmer le ressort de fermeture et tarer l'échappement vapeur à 6 bars en lieu et place des 3 bars que j'avais précédemment.

Le manomètre restait à Zéro La vanne su sifflet avait besoin d'un nettoyage Révision et contrôle soupape sécurité

Comme c’était ma première chaloupe, j’avais opté pour la simplicité et n’avais pas prévu de régulateur de pression. D'autre part, le système de remplissage du réservoir gaz ( système Regner ) prévu d’origine sur le réservoir m’avait imposé un réservoir amovible de manière à procéder au remplissage à l’extérieur de la coque.

Sur les photos suivantes, l'ancien réservoir avec le brûleur,( deux pemières photos ) le nouveau réservoir ( jaune ) de chez Regner dabord avec le système de remplissage d'origine puis tel que modifié modifier avec le raccord Serto ( deux dernières photos à droite )

L'ancien réservoir gaz et le brûleur La vanne de remplissage Le nouveau réservoir en préparation La vanne de remplissage à changer  Nouveau réservoir modifié La nouvelle vanne de remplissage

En effet, au remplissage du réservoir, le système Regner n’est pas étanche, du gaz s’échappe autour de la vanne de remplissage. Si le réservoir est rempli dans le bateau, le gaz s’écoule dans la coque et à l’allumage du brûleur, boum !!! c’est l’explosion.

Avec mon premier montage, sans régulateur, après la mise en pression, il était nécessaire de diminuer manuellement l’arrivée gaz au brûleur pour éviter la surpression dans la chaudière et la perte de vapeur en continu par la soupape de sécurité. Avec l’expérience, on arrive à trouver le bon réglage et à naviguer sans trop retoucher celui-ci, mais cela reste un peu hasardeux.

Le régulateur de pression Le régulateur de pression Stock tubes de cuivre Raccords divers Le nouveau montage Shéma de princpe de fontionnement

Pour plus de confort à l'utilisation, je décide donc de modifier mon installation par l’apport d’un régulateur de pression et par le changement de réservoir avec adaptation d'une vanne de remplissage de marque Serto ( raccord rapide utilisé en pneumatique ) Avec ce raccord rapide, plus aucune fuite n'est à craindre au remplissage ce qui permet de fixer le réservoir et de le laisser à demeure dans la coque.

En sortie vapeur, après la machine, les tuyaux de raccords en caoutchouc on été remplacés par du tuyau silicone qui vieilli mieux et ne se fendille pas avec les années

Raccord en tuyau silicone 

Tel est l’état d’avancement du travail 17 octobre 2010. La nouvelle installation n'est pas terminée, j'envisage encore quelques petites modifications, comme par exemple l'adjonction d'une réserve de bois de chauffe pour l'alimentation du feu de la chaudière.

    

 

Situation au 24 octobre 2010. On voit sur les photos la caisse à bois qui masque maintenant le réservoir gaz, la réserve de bois dans une caisse à proximité de la machine, les outils et la burette à huile à portée de main du mécanicien, le régulateur et finalement à l'arrière de la chaloupe la table dressée dans la cabine. Remarquez que la bouteille de Bordeau à droite est effectivement encore pleine de vin de Bordeau prélevé dans ma réserve !

 Après cette révision asolument nécessaire, je vais donc passer à une autre construction que vous découvrirez prochainement dans cette rubrique.

Dans mon club bateau, ( L'Aqua models Club ) je participe également à la réalisation du premier prototype puis à la construction de 6 voiliers "Optimist" qui seront nos voiliers école à disposition des débutants dans les sorties navigations. J'ai déjà réalisé à cet effet, sur la base des plans de notre chef de groupe Nicolas Zufferey, quelques éléments métalliques pour le safran et le pied de mât réglable. Retrouvez l'avancement de cette construction en commun en cliquant .... ICI

Commentaires (7)

1. g-hautier-modelisme (site web) 12/12/2013

Merci Georges, je te contacte à ton adresse E-mail pour obtenir plus de détails de ta part.
Salutations GéGé

2. Bertholet Georges 12/12/2013

Bonjour.
Je suis un "jeune" retraité vaudois, (réfugié au Maroc) :o).
Je voudrais me mettre au modélisme naval, (j'en ai fait un peu il y a plus de 30 ans) mais les circonstances, la vie, etc...
Bref, j'ai découvert votre site, MAGNIFIQUE, et quelques bons conseils seraient
les bienvenus, en sachant qu'il est difficile de se procurer du matériel ici au Maroc.
Merci.
Encore BRAVO pour vos réalisations

3. g-hautier-modelisme (site web) 01/05/2012

Bonjour Roland,

Je vais vous contacter sur votre adresse privée !
A bientôt GéGé

4. Mellier 01/05/2012

Bonsoir avez vous quelques conseils pour la construction de la chaloupe Victoria que je vais construire bientôt, merci cordialement, R. Mellier

5. Philippe Chanez 29/10/2010

Ce que j'aime surtout, c'est la description détaillée et le soin apporté à chaque opération...bref du PRO!
- Bravo encore pour cette belle réalisation et tant mieux qu'il y ait encore des révisions à faire, c'est tout le MODELISME qui y gagne!
cordialement

6. KBIO 25/10/2010

Salut Hautier!
Trés interessant ton site. Surtout la revision de l'ensemble vapeur. Il faudra que j'y passe aussi.
Bravo & bien cordialement.

7. Yves Baraquin 25/10/2010

Bravo et j'adore tous les détails
Yves

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau